dimanche 3 février 2013

Anita Blake t.11 Péchés Céruléens de Laurell K. Hamilton





Traduit par : Isabelle Troin
Illustrateur : Anne-Claire Payet
Prix Public : 25€
Édition : Milady
Collection : Bit-Lit
Nombre de pages : 570
Date de publication :12/03/2010




C'est ce qui s'appelle tomber de haut. Autrefois, j'étais l'ennemie jurée des vampires, mon nom suffisait à faire trembler les monstres. Aujourd'hui, je suis la maîtresse de Jean-Claude, le vampire Maître de la Ville, et celle de Micah, le léopard-garou. Maintenant, je suis dévorée par les appétits vampiriques et la faim primitive des métamorphes ! Avouez que ma vie amoureuse est devenue un peu compliquée...
Mais pour l'heure, Jean-Claude a besoin de moi. La créatrice de sa lignée a envoyé à Saint Louis une de ses servantes les plus puissantes et les plus cruelles. Tout le monde est sur la défensive, mais je ne vais pas me laisser faire. Pour sauver ceux que j'aime, je suis prête à aller très loin...


On prend les même et on recommence, pour de nouvelles aventures... J'avoue que ce n'est pas le tome que j'ai préféré loin s'en faut... Je le trouve un peu moins abouti que les précédents. Depuis que Anita partage l'ardeur de Jean-Claude, sa soif de sang et la faim de chair des métamorphes, tout tourne autour de cela et les enquêtes passent au second voir troisième plan et c'est vraiment dommage car c'est son métier de nécromancienne et d'enquêtrice en équipe avec la BIS, ou encore son statut d'exécutrice qui faisait d'elle un personnage si intéressant. Maintenant tout est histoire de sexe, de chair, de trio ou quatuor (et plus) amoureux, tout cela devient redondant et c'est à mon sens fort dommage... Voilà pour ce qui m'a déçu dans le roman.

Il y a néanmoins de bon côté, bien entendu, il ne manquerait plus que ça que je me lasse de l'écriture de Laurell K. Hamilton, t'imagines l'horreur... Moi je préfère pas ^^. J'ai tout de même apprécier cette lecture, on entre un peu plus dans la politique vampirique, à travers Musette. Je trouve très intéressant que lorsque l'on rencontre un nouveau vampire ou métamorphe, son histoire nous est expliqué. Cela nous permet de mieux cerner le personnage, ainsi que sa façon d'être. Ce roman tourne donc principalement autour de la présence de Musette, envoyée de Belle Morte, et de ses acolytes. En arrière plan, mais alors vraiment loin on suit rapidement une enquête sur le massacre d'humain par un métamorphe, ainsi qu'une histoire de terroriste en faveur de la suprématie de la race blanche... histoire en suspens... peut-être, non surement en saurons nous plus dans le prochain volume, enfin j'espère sinon je vais être un peu frustrée. Voilà pour ce qui est des trames principales du roman, les deux dernières aurait pu être vraiment plus intéressantes si plus développées...
Pour ce qui est des personnages, c'est là que c'est très mais alors très intéressant http://tsuki-books.cowblog.fr/images/1178088594686.gif. Comme d'habitude commençons par Anita, qui évolue maintenant dans un univers métamorphe, en vivant avec Micah son nimir-raj (roi des léopards garous) et amant ainsi qu'avec leur pard. Son caractère évolue au fil de ses rencontres, elle devient... je ne sais pas vraiment comment l'expliquer, elle se rend compte qu'elle est finalement plus à son aise au milieu des vampires et des métamorphes, peut-être à cause des marques vampiriques et des lien du triumvirat, ou peut-être est-ce simplement son élément... Elle devient plus "tendre", elle en oublis les règles qu'elle s'était fixée, voilà son plus grand changement, elle passe d'un extrême à l'autre... Va t-elle finalement accepter la quatrième marque ? Là est LA question.

Jean-Claude et Asher sont égaux à eux-même, quelques mots pour les qualifier seraient... Sexe, fantasme, Dieu, plaisir mais aussi pouvoir, souffrance, souvenirs... On en apprend d'avantage sur leur histoire, de par la mention de Belle Morte qui les a créé. Et cela est très intéressant, leur passé est remplis de doux souvenirs mais également de souffrances insoutenables. Ces deux personnages vont, je pense, devenir indissociable, pour notre plus grand bonheur et peut-être pour le plus grand malheur d'Anita, n'oublions pas qu'elle est submergé par l'Ardeur... alors avec ces deux Apollons à sa disposition...

 Jason et Nathaniel évoluent grandement dans cet opus, et c'est vraiment une agréable surprise, j'adorais déjà Jason mais alors là... Il devient vraiment plus adulte tout en gardant son côté taquin qui le rend si irrésistible ^^ Alors que Nathaniel gagne petit à petit en indépendance ce qui est un vrai plaisir.

Damian, je ne me souviens plus si j'ai déjà mentionné Damian, c'est un vampire très vieux, plus de mille an, lié à Anita par son pouvoir de nécromancienne. Il celui qui aide Anita à contrôler ses émotions par un simple contact. Cette relation est très intéressante... à développer je pense.

Pour ce qui est des humains, Zerbowski est égale à lui même avec un grade plus élevé, dans cette "épisode" il n'évolue pas vraiment. En revanche pour ce qui est de Dolph ce n'est vraiment pas le cas, il m'a franchement touché dans ce onzième volume, on souffre pour et avec lui, on aimerait vraiment l'idée de prendre la place d'Anita et changer les choses. Il est le personnages qui m'a le plus émus dans ce tome.

Voilà Laurell K. Hamilton nous offre une fois encore un volume de qualité en matière de personnages, ils sont tous attachants, on en viendrait presque à rêver d'avoir une bande de copain similaire, note le "presque"...
L'histoire est peut-être moins abouti que les précédentes, et j'ai vraiment hâte de revoir Edward, ou une histoire qui se déroule loin des vampires et des métamorphes de Saint Louis, où son métier de nécromancienne, d'enquêtrice ou d'exécutrice reprendrait le dessus sur sa vie personnelle... Mais j'ai bien aimé en apprendre plus sur la politique vampirique, nous allons finir par devenir de véritables experts en la matière.Et le tour de force de l'auteur est la manière dont elle amène le sujet du douzième volume, tout au long du roman et de façon  très subtile qui nous laisse dans le suspense et j'aime ça !!
 Pour l'instant aucune date n'est prévu pour le douzième tome des aventures d'Anita Blake...

Maintenant un petit peu de pronostique :
A la fin du dixième tome Anita avait 3 amants, Jean-Claude, Micah et Nathaniel comme pomme de sang pour apaiser l'Ardeur, elle n'a jamais eus de vraie relation sexuelle avec ce dernier. A la fin de ce onzième volume on compte 5 amants pour Anita : Jean-Claude, Micah, Nathaniel et ...
 Non je ne peux pas vous le dire !!  Mais avez-vous des pronostiques ?!
(chronique du 07/05/2010)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre empreinte !