samedi 2 février 2013

Anita Blake t.9 Papillon d'obsidienne de LLaurell K. Hamilton




Traduit par : Isabelle Troin
Illustration : Anne-Claire Payet
Prix Public : 9€
Édition : Milady
Collection : Bit-Lit
Nombre de pages : 701
Date de publication : 04/ 09/ 2009





 Depuis que mon métier d'exécutrice de vampires m'amène à me colleter avec des méchants de poil, Edward est un peu mon Batman : il débarque en ville, il me sauve la mise et il disparaît.
Le reste du temps, c'est un assassin si froid et si dangereux qu'on l'a surnommé "la Mort ". Mais j'ai une dette envers lui. Et quand il m'appelle en renfort afin de résoudre une mystérieuse affaire de meurtres en série, je n'ai pas d'autre choix que de sauter dans le premier avion pour le Nouveau-Mexique, où je ne tarde pas à découvrir que mon adversaire de la semaine est peut-être un dieu d'un panthéon oublié . . . rie que ça ! Mais le plus étonnant, c'est quand même d'apprendre qu'Edward est sur le point de se marier . . .

Voici venu le dernier volume des aventures d'Anita Blake en format poche, dès le mois d'octobre les tomes publiés seront inédit en France et en grand format ... Trêve de blabla passons aux choses sérieuses !

Ce neuvième opus des aventures de notre exécutrice favorite est de loin le plus violent et cruel de la série, il en faut pas mal pour me choqué (niveau littéraire) et je doit dire qu'en lisant Papillon D'Obsidienne j'ai été très choqué à plusieurs reprises, notamment lorsque sa touche des nourrissons ou des enfants, on ne préfère même pas imaginer ce que nous lisons, à moins d'être un sociopathe très atteint . . . Voilà pour ce qui est des points, non pas négatif mais disons pour ce qui est de la cruauté et la violence des descriptions. . .

Pour ce qui est d'Anita, elle est toujours égale à elle même, son répondant n'a pas d'égal et sa tendance à provoqué les personnes qui l'entoure, surtout lorsque se sont des policiers, ou devrais-je dire surtout lorsque se sont des hommes, elle n'a pas son pareil, à croire qu'elle cherche les limites de chacun ^^ Côté cœur, elle n'a pas évolué, elle évite toujours Jean-Claude et Richard, qui ne sont nullement présent dans se volume, ne serait-ce qu'une apparition "flash" de Jean-Claude pour mettre Anita en garde. . . Ce volume développe plus la relation qu'elle peut avoir avec Edward, cette relation évolue au bon vouloir des deux principaux intéressés, mais je penses que l'aventure qui les lie ici, n'a fait que renforcer leur amitié, et qu'ils leur sera plus difficile de s'affronter, même si sa reste le plus grand fantasme d'Edward (étrange ce garçon ^^)

Justement parlons d'Edward, décrit dans les précédant volumes comme un assassin, sans pitié, au regard froid et vide de toutes émotions, ayant un sens de l'humour plutôt douteux, à l'instar d'Anita. On le découvre ici, sous un jour différent, et pas qu'un peu ! On rencontre Donna sa fiancée, ainsi que Becca (6ans) et Peter (14ans) les enfants de cette dernière. On pense au début que se n'est qu'un moyen pour lui de renforcer sa couverture de Ted Forrester Chasseur de Prime respectueux de la loi, ce qui met Anita hors d'elle, mais on se rend compte assez rapidement qu'un véritable lien lie cette petite famille à cet homme à priori dépourvu d'amour . . .

Pour ce qui est des autres personnages ils sont très nombreux et comme d'habitude soit on les aime, comme l'inspecteur Hernando Hernandez ou Bernardo (associé d'Edward pour l'enquête) soit on les déteste comme Marks ou Riker, néanmoins, dans ce volume il y a certains personnages que l'on peut aimer à un moment et détester à un autre tel que Olaf (second associé d'Edward en plus d'un un violeur qui mutile ses victimes) Itzpapalotl (ou Papillon d'Obsidienne, maîtresse de la ville d'Albuquerque)

L'enquête se déroule donc au Nouveau-Mexique entre Santa Fae et Albuquerque, je ne sais pas vraiment comment approché le sujet sans donné des détails, ce qui serait dommage pour les personnes ne l'ayant pas encore lu, mais je dois avouer qu'elle est irrémédiablement bien mené, enfin à partir du moment ou elle démarre enfin, car il faut avouer que ce volume est plus lent que le précédent, sa ne démarre pas au quart de tour, il y a énormément de description et de détour avant d'entrer dans le vif du sujet, ensuite l'auteur nous offre une fois de plus des rebondissements plus étonnants les uns que les autres, parfois drôle, parfois émouvant, d'autres dérangeants mais le suspense est là et il nous tient en haleine. Les descriptions sont légions et parfois on s'en passerait volontiers, soit parce qu'elles coupent l'action, soit parce qu'elles sont vraiment horribles, et personnellement lorsque je lis une description aussi détaillées, une image se forme dans mon esprit et je ne peux faire autrement que d'y faire face . . . Mais certains passages de ce volume sont tellement durs qu'on préférerait que l'auteur reste dans le vague, mais ce n'est que mon avis, ensuite il est vrai que sans cela je n'aurais peut-être pas reconnue le style d'écriture de Laurell K. Hamilton.

Bref un tome des plus surprenants, de par sa contenance, ici on s'intéresse d'avantage à l'action, l'enquête, qu'à la politique vampirique ou métamorphe, on retrouve une Anita enquêtrice, qui aide la police sur des crimes surnaturels. Sa vie privée est mise de côté et je dois dire que c'est rafraîchissant ^^ C'est plutôt la vie privée d'Edward qui est mise en valeur, même si nous n'en avons que les grandes lignes ^^ Le mariage entre lui et Donna aura t-il lieu? En découvrirons nous d'avantage sur le dénommé Van Cleef, qui semble être celui qui l'a formé pour devenir un assassin professionnel, et qui est donc une partie du passé d'Edward ? Car nous avons une bonne vision de son futur, mais pour ce qui est de son passé . . .
J'ai aimé me plongé dans cette aventure et retrouver Anita Blake sous un jour que j'adore, même si certains moments étaient difficile, une grande majorité du livre n'était que du bonheur, c'est toujours un plaisir de retrouver Anita et ses amis pour des aventures tous plus rocambolesque les une que les autres.

D'après ce que j'ai lu le premier chapitre portera de nouveau sur une affaire de métamorphe, car en effet, si vous avez acheté le magazine "Dark" vous avez pus lire en exclusivité le tout premier chapitre des prochaines aventures d'Anita, Narcisse Enchaîné ! Rien qu'en voyant la couverture qui comme d'habitude est une pure merveille, j'ai vraiment hâte ^_^ !
(chronique du 17/09/2009)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre empreinte !