dimanche 3 février 2013

Les soeurs de la lune t.4 Dragon Witch de Yasmine Galenorn





Traduit par : Cécile Tasson
Illustrateur : Tony Mauro
Prix Public : 7€
Édition : Milady
Collection : Bit-Lit
Nombre de pages : 401
Date de publication : 15/01/2010




Nous sommes les sœurs D'Artigo : mi-humaines, mi-fées, agents qualifiés - et sexy - de la CIA d'Outremonde. Ma sœur Delilah se transforme en chat, Menolly, elle, est un vampire qui tente de s'adapter à sa condition. Quand à moi ? Je suis Camille, une sorcière, qui essaie de jongler entre ses pouvoirs imprévisibles, ses différents amants et la guerre contre les démons.
À l'approche de l'équinoxe de printemps, le chaos nous guette. Un artefact légendaire qu'on nous a confié disparait et des hordes de gobelins et de trolls ont investi Seattle. Je pourrais gérer si Flam, le plus sexy des dragons, n'avais pas décidé au même moment de réclamer son dû : moi ! Et pour couronner le tout, le troisième sceau spirituel a fait son apparition et l'Ombre Ailée est à sa recherche. Bon, en réglant les problèmes les uns après les autres je pourrais peut-être éviter la fin du monde... Question d'organisation !


 Il y a un moment déjà que j'ai terminé ce livre, mais comme tu le sais déjà, ou pas, j'ai eu quelques soucis de chargeur... Bref me voilà de nouveau en selle pour plus d'articles !!

Revenons en au sujet de l'article, le quatrième tome des Sœurs De La Lune : Dragon Wytch. Le quatrième épisode s'est fait attendre, et malgré toute l'excitation que j'avais de l'avoir entre les mains, j'ai mis un certain temps avant, d'enfin me décider à le lire, et je dois dire que comparer aux trois premiers je l'ai traîné pendant un bon moment avant d'en arriver au bout. Alors que dans le dernier, qui portait sur la vie de Menolly, l'action partait très vite, dès les premières lignes du livre. Ici tout traîne, surtout la chasse aux sceaux spirituels, tout tourne autour de la vie personnelle de Camille et non pas sur ce qui me semble l'essentiel, l'Ombre Ailée et ses sbires... Ou plutôt le combats contre ces derniers.

C'est peut-être parce que Camille n'est pas la sœurs D'Artigo que je préfère, mais c'est ainsi, on sait parfaitement qu'elle est très active sexuellement, logique vu qu'elle a trois amant, un Svartan, Trillian avec qui elle est lié par un grand pouvoir, un Yokai Kitsune (démon renard), Morio, avec qui elle partage la magie de la mort et un dragon, Flam, qui n'est pas son vrai nom le saura t-on un jour... Avec qui elle à un lien, bah purement physique en fait... Il faut dire que dans ce volume c'est Flam qui est le plus présent en raison du pact qu'elle a conclut avec lui dans le second volume, mais voilà tout passe à la trappe à côté de ses ébats avec le Dieu des cheveux indépendants et des jeans blancs moulants. L'action principale se passe, à mon sens en dilettante, et du coup tout se précipité à la fin et on n'est pas sur d'avoir tout compris une fois que tout est terminé. L'auteur nous mène par le bout du nez dans l'antre de l'esprit de Camille, on s'y perd un peu, on va dans son passé, dans la mer ionique, dans un monde parallèle... Si seulement tout ça avait pu faire avancer les choses...

En gros la quatrième de couverture promet beaucoup de choses mais au final, rien de trépident ne se passe avant les cent dernières pages, si ce n'est deux combats contre de vilains trolls...

J'ai donc été très emballée par la fin du volume, et les quelques éléments de l'enquête qui se trouve par ci, par là dans le roman, mais il est évident que j'attends beaucoup du cinquième opus qui sort le 14 mai si je ne me trompe, où Delilah sera notre narratrice, j'ai d'ailleurs lu le premier chapitre qui se trouve à la fin de Dragon Wytch et je me suis beaucoup amusée... J'espère donc que la suite sera à la hauteur ^^

Affaire à suivre...
(chronique du 15/04/2010)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre empreinte !