mardi 23 septembre 2014

Jamais deux sans toi de Jojo Moyes





Traduit par : Alix Paupy
Illustration : ©Shutterstock
Prix Public : 18,20€
Éditions : Milady
Collection : Romance
Nombre de pages : 416 pages
Date de publication : 24/ 10/ 2014






 Équation à deux inconnus...

Jess est à bout : elle se tue à la tâche, son mari a disparu de la circulation, son fils rentre de cours couvert de bleus, et elle n’a pas les moyens de payer à sa fille surdouée l’école prestigieuse qui la promettrait à un brillant avenir. 
Alors qu’elle ne s’y attendait plus, la chance lui sourit enfin. La chance, ou plutôt le millionnaire dont Jess entretient la résidence. Accusé de délit d’initié, Ed risque la prison, et il craint plus que tout d’accabler son père malade avec cette nouvelle. Soucieux de s’acheter une conduite et d’oublier ses ennuis, il se propose de venir en aide à Jess. S’ensuit alors une folle équipée avec la petite famille et Norman, leur inséparable chien.
Que va donner l’addition de leurs petits et grands désastres individuels ?
Une histoire d’amour aussi bouleversante qu’inattendue mettant en scène la rencontre improbable de deux êtres en perdition.


Merci aux éditions Milady ainsi qu'à Babelio pour ce très beau moment de lecture.

Jess est une femme de 27 ans qui survit avec ces deux enfants dans une banlieue d'Angleterre, son mari est partie voilà deux ans, elle est donc seule pour subsister aux besoins de sa famille, elle enchaîne les ménages dans les villas d'un quartier chic et les services dans un bar de la ville. Le quotidien de cette famille n'est pas des plus simple, entre les problèmes d'argent et le harcèlement que subit Nicky et Tanzie par la petite frappe de la rue, rien ne semble vouloir s'améliorer, mais quand la petite se voit accorder une bourse pour entrer dans une école pour jeunes surdoués, une lumière se fait, bien vite étouffée car le pourcentage restant n'est toujours pas dans les moyens de la mère de famille...
Ed quant à lui, est un informaticien qui gagne plus que correctement sa vie, mais suite à une relation désastreuse il se retrouve embarqué dans une procédure pour délits d'initié, il risque de tout perdre et ne veut rien dire à sa famille de peur de décevoir son père malade, il prend donc des vacances forcés dans sa villa loin de Londres...
Une nuit face à la détresse de Jess et de ses enfants, il décide de les aider, d'abord à contrecœur puis petit à petit chacun trouve sa place dans ces circonstances inhabituelles...
Deux destins que rien ne rapprochaient mais, qui vont pourtant se croiser et se lier pour donner naissance à une belle histoire.

J'ai déjà eu l'occasion de lire les deux précédents romans de l'auteur publiés chez Milady et j'étais littéralement tombée sous leur charme, c'est donc sans hésiter que j'ai répondu présente à la Masse Critique spéciale de Babelio pour découvrir ce nouveau roman. Une fois encore le récit dépeint par l'auteur à su me charmer, m'émouvoir, me faire rire, me toucher, je pense pouvoir dire que j'aime indubitablement les histoires que nous raconte Jojo Moyes toujours si juste, si réaliste dans l'émotion, la tendresse, l'amour et la dureté que peut nous faire éprouver certaines rencontres au cours de la vie.

Je parle souvent de schéma lorsqu'il s'agit d'une romance et celle-ci ne fait pas exception, mais l'intrigue est si différente de ce que l'on peut lire en romance contemporaine, les personnages sont si proches de la réalité actuelle, les soucis financiers, la difficulté d'élever seule deux enfants, de joindre les deux bouts, de clore un mois sans être endetté et face à cela la vie d'un homme plus aisé mais que la vie n'épargne pas pour autant pour une question de... naïveté ? D'ego ? Ou simplement d’insouciance ?

J'ai été immergée dans ce monde pourtant si réaliste, moi qui aime m'évader à travers des mondes imaginaires, je suis toujours tellement submergée par les émotions présentes dans les romans de Jojo Moyes que j'en oublie mon amour pour ce qui n'est pas réel et me laisse, le temps du roman, satisfaire par un juste retour à la réalité qui, finalement peut ne pas être si négatif, sans jamais oublier qu'il s'agit là d'une fiction, ne nous leurrons pas outre mesure.
Les personnages sont vraiment attachants, on peut ne pas être d'accord avec leur choix et avoir envie de les rabrouer gentiment sur certains de leurs actes, on finit généralement par se ranger de leur côté dans l'attente des conséquences et de ce qui va se passer par la suite.

La construction du roman est telle que l'on suit vraiment tout les protagonistes et pas uniquement Jess, nous sommes omniscient aussi bien avec la jeune mère, toujours optimiste même dans les pire situations, elle est forte et fait tout pour rendre sa famille heureuse, qu'avec Ed et ses questionnements, ses problèmes de boulot, ses liens familiaux, c'est un homme discret mais, qui aurait tellement de choses à dire. Mais aussi avec Tanzie, le petite fille de 10 ans qui voue un amour inconsidéré aux mathématiques et à son chien Norman, elle voudrait tellement aller dans cette école privée qui la mettrait à l'abri des petites frappes de sa ville, mais sans vouloir mettre sa mère dans la difficulté, c'est une jeune fille d'une maturité et d'une conscience de ce qui l'entoure impressionnante. Et finalement avec Nicky, 16 ans, adolescent renfermé au look gothique et qui cache toujours ce qu'il ressent, j'ai été particulièrement touché par ce jeune homme qui ne trouve sa place nul part et qui même s'il sait que sa mère et sa sœur l'aime se sent incompris.
Avoir la possibilité de savoir ce que pense chaque personnage est important dans l'histoire et permet de comprendre tout le monde et leurs choix.

Nous suivons donc tout ce petit monde de la rencontre de Jess avec Ed, pour le moins désastreuse, à leur road trip improvisé à travers l'Angleterre jusqu'en Ecosse avec les enfants et le chien qui changera la vie de chacun. Comme à son habitude l'auteur nous fait traverser un océan d'émotions, je me rappellerais toujours ce que j'ai pu ressentir à la lecture de son roman Avant toi, je pleurais tellement à la fin que j'avais du mal à lire... Celui-ci est moins intense dans la tristesse mais, tout aussi prenant, on s'attache tellement aux personnages qu'on ne peut s'empêcher de vibrer avec eux, d'aimer, de détester, de rire, d'avoir peur et d'être impatient avec eux, c'est une lecture qui se vit du début à la fin et qui fait que les chapitres s'enchaînent rapidement, la lecture est fluide et rythmée c'est un vrai bonheur.


En conclusion, une romance que j'ai pris énormément de plaisir à suivre et à vivre, je suis toujours aussi transportée par la plume et les histoires que nous offre Jojo Moyes, on est au bord du coup de cœur, mais celui-ci n'a pas traverser la frontière, la fin étant peut-être un peu trop facile et attendue comparée à celles moins conventionnelles de Avant toi et La dernière lettre de son amant. Je n'en ai pas moins passé un excellent moment de lecture et j'attends avec impatience le prochain roman de l'auteur ! Je vous conseil sincèrement de découvrir cette auteur si vous aimez la romance, il n'y a pas d'érotisme mais tellement d'émotions, une telle justesse, que cet aspect en deviendrait incongru. 

2 commentaires:

  1. Ce livre a l'air vraiment super, j'ai hâte de pouvoir le lire!
    Jennifer

    RépondreSupprimer

Laissez votre empreinte !