mardi 27 mai 2014

Mes Acquisitions Hebdo (Spécial Imaginales)

(comme d'habitude pour agrandir les nimages, suffit de cliquer dessus!)

Bonjour tout le monde,

Voici aujourd'hui un billet/compte rendu de mon séjour à Epinal s'étant déroulé du jeudi 22 au dimanche 25 mai à l'occasion de la treizième édition des Imaginales. S'il y a bien un salon des littératures imaginaires à faire un jour c'est celui-ci !

Jeudi : Départ à 6h du grand Nord avec Maia et Dawn... Après 8h de route, contre 5h30 normalement grâce aux routes Belges et leurs magnifiques travaux, nous arrivons enfin à Epinal où nous rejoignons Meli, déjà arrivée depuis un petit moment, à l'appartement que nous louions pour l'occasion. Le temps de monter les valises, de se retrouver, de choisir les chambres, de se poser 5 minutes et nous étions déjà en route pour un premier tour dans la Bulle aux Livres (nous sommes là pour ça autant en profiter). Nous faisons notre petit tour, tout en disant bonjour aux auteurs et bloggeurs dont le visage ne nous est pas inconnu et bizarrement nous nous retrouvons devant le stand des éditions de L'Homme Sans Nom, qui sera notre point de chute tout au long du salon tant l'ambiance y est chaleureuse et conviviale ! On papote avec Alexandre Dainche, Magali Villeneuve et Céline Landressie tout en précisant qui nous sommes (oui bon sauf Meli) car il est rare que nous montrions nos frimousses sur la toile :) De fil en aiguille les premiers achats se font et se portent principalement sur les sublimes illustrations de Magali et de Nalex. Puis nous repartons du stand avec chacune des illustrations et des exemplaires illustrateurs offerts par Magali et Nalex, celui qui dit qu'ils ne sont pas adorables, je les tape !! 
Nous continuons notre tour et je stoppe devant le stand des éditions Sharon Kena où se trouve Claire Walleart, Marion Obry, Sandra Paillard et ma chérie d'amour Céline Mancellon (que je suis allée voir chaque jour) !! J'en profite pour faire des bisous, papoter et demande à Céline, Marion et Sandra de me faire une petite dédicace, j'avais amené des romans des deux premières et ai acheté le second tome de la saga de Sandra.  



Le soir nous allons faire les courses et retournons tranquillement à l'appart pour passer une petite soirée entre nous entre papotage et rires jusqu'à ce que Morphée nous prenne dans ses bras jusqu'au lendemain.

Vendredi : Le réveil est un peu difficile, la nuit n'a pas été bien longue mais, nous nous préparons et repartons avec entrain vers le festival dans nos tenues d'apparat :) A peine arrivées, c'est la chasse aux dédicaces =P une fois encore nous allons faire un coucou du côté de HSN, où je prends le premier tome de Illuvendan ainsi que Xenom de Nicolas Debandt puis j'accompagne Meli qui désirait voir Pierre Dubois, un homme impressionnant mais très gentil, quoique l'un n'empêche pas l'autre, il lui fait une fabuleuse dédicace et entre temps je vais voir Laetita Reynders avec qui j'avais bien papoté la veille et à qui j'ai promis d'aller faire un bisous tout les jours, j'en profites pour lui prendre La gardienne du miroir qui n'est pas aisé à trouver en France. Je retourne vers Meli et alors que Dawn et Maia reviennent d'une conférence, je me dirige avec Maia vers Alice Scarling pour prendre Lacrimosa avec une petite griffe, une auteure gentille et accessible qui me fait une dédicace personnalisé (comme quoi ça aide de porter un serre-taille avec une longue jupe) !! Ensuite nous allons faire la queue pour voir Olivier Peru, l'un de nos auteurs chouchou du festival, pendant que Meli attend, j'en profite pour aller voir Anne Rossi que j'avais loupé l'année dernière, je discute un peu MxM avec elle et retourne avec Meli (juste à côté) où je prends le premier tome des Hauts-Conteurs en poche et ai droit à un jolie dessin, l'auteur/illustrateur nous dit que son comparse Patrick McSpare sera là dans l'après-midi. Nous décidons donc de repasser plus tard pour le voir, ce que nous faisons dès que nous repérons le monsieur à son stand. C'est alors que l'on découvre que l'un comme l'autre, sont très bavards, nous passons un agréable moment durant lequel nous obtenons nos dédicaces et par la même occasion, Patrick McSpare nous vend à merveille son roman Comtesse Bathory qu'il n'a pas encore sur son stand mais qui y sera demain, le rendez-vous est pris et il a tellement bien parlé de son livre que nous le prenons toutes les quatre (nous fans ?! non !!!) Finalement nous avons passé pas mal de temps en compagnie de ses deux auteurs, entre l'attente pour les atteindre et les discussions on peut compter cela en heures !! 
Entre temps je suis allée voir Sophie Dabat, avec qui je papote et fais dédicacer Mutante et je prends son bébé publié chez Bragelonne Sainte Marie des Ombres. Pour finir nous allons voir Vanessa Terral avec Dawn pour Cinq pas sous terre :) Une rencontre pleine de surprise ! 






Le soir se dessine, nous retournons à l'appartement pour finalement nous remettre en route vers l'antre de Magali et Nalex qui ont organisé un apéritif. Après une route le long des forêt vosgiennes où je me dis que le retour se fera à 50 à l'heure et pas à 90, nous arrivons et avons juste le temps de dire bonjour à tout le monde, de faire une photo de groupe avant que l'orage ne frappe et que nous nous réfugions tous à l'intérieur. C'est alors que débutent les discussions et les fou rires, j'ai appris ce qu'était un pipolino et que les chats boulimiques existaient, nous avons même nommé la bestiole de LDT Ghislaine ! J'ai également appris tout un tas de choses sur le couples qui nous recevait, j'étais déjà sous le charme mais je dois dire que se sont vraiment des personnes adorables, accessibles, drôles et touchantes !! Si je devais avoir un coup de cœur pour ce festival c'est clairement sur Magali et Nalex qu'il se porte !! Un tout grand merci à eux de nous avoir si chaleureusement accueilli et accepté chez eux !!
Le retour s'est bien fait à 50 à l'heure dans la nuit noire et sous l'orage avec les éclairs qui éclairaient parfois la route comme en plein jour... je peux vous dire que j'étais très tendue derrière le volant mais les girls m'ont fait confiance et ne m'ont pas tenu rigueur de ma vitesse d'escargot enrhumé XD


Samedi : Réveil plus tardif que la veille, on se prépare tranquillement pour finalement retourner sous la bulle au livra à... 11h45 !! Oui il faut dire que Dawn et moi avions oublié quelque chose à l'appartement et que nous avons du faire la route dans l'autre sens XD (Ha oui et je me suis changée parce que je n'étais pas à l'aise mais ça... osef !) Bref, une fois dans le salon Dawn et moi nous dirigeons directement vers le stand de Patrick McSpare pour prendre Comtesse Bathory comme promis, mais le temps avançant, j'abandonne en me promettant d'y retourner dans l'après-midi. C'est avec Maia que je me dirige vers l'hôtel Mercure pour un apéritif en compagnie de Georgia Caldera, nous passons un très bon moment à lui poser des questions, à blaguer, j'en profite pour faire dédicacé le second tome des Larmes Rouges et faire des photos avec l'adorable auteure aux cheveux bleus =) Merci à FantasyGate pour avoir organisé cet événement !!


Tout de suite après, direction le Magic Miror 1 pour une conférence sur les récits celtiques en compagnie de Olivier Peru, Krystal Camprubi et Jean-Philippe Jaworski, la conférence est très intéressante, même si j'ai décroché à un moment, la fatigue me tombant dessus d'un coup... Mais j'ai tout de même appris des choses et découvrirais avec plaisir les écris de Monsieur Jaworski à travers les copines qui j'espère me prêteront un de ses livres =) Et puis je suis juste trop fan du travail de (oui Olivier Peru c'est pas une surprise) mais aussi de Krystal qui est une illustratrice de grand talent et qui a fait 2 livres juste MA-GNI-FIQUE que j'ai plaisir à lire et admiré des heures durant (Meli si tu veux, je pourrais te les prêter).
Retour à la bulle aux livres (ne cherchez pas nous y avons passé notre séjour !), direction, une fois encore, le stand HSN pour une petite spéciale dédicace d'une chibi-Ghislaine que nous avait promis Magali avec sur chaque dédicace, un bout du même chat (le pauvre) j'ai eu droit à l'oreille =D (Et on dit merci Dawn pour l'idée barbare de dépecer un chat, c'était exclusif !!). Retour vers Patrick McSpare, devant qui nous attendons bien 20 minutes sans bouger tant le monsieur papote, une fois atteint j'ai droit à mon exemplaire de Comtesse Bathory dédicacé, dédicace durant laquelle j'apprends que l'auteur n'a pas de ligne de vie et qu'il veut battre Olivier Peru avec un planche munit d'un clou rouillé pour lui apprendre à être à l'heure à ses dédicaces XD 



Avant de retourner à l'appartement, je vais voir Virginie Schilli aux éditions du Riez pour une dédicace du premier tome du cycle Anders Sorsele, puis nous retournons vers Georgia Caldera avec Meli pour faire dédicacé sa romance contemporaine à paraître en juin Hors de Portée (pour l'histoire, nous l'avons eu en cadeau lors de l'apéritif, mais il n'y avait que 5 tomes disponibles, Maia en a prit un et me l'a très gentiment donné à condition que je le lise avant les Halliénnales en octobre prochain, merci copine tu es la meilleure (à savoir que les personnes ne l'ayant pas eu doivent juste envoyer un mail à fantasygate pour le recevoir un peu plus tard ^_^ )) et à Meli de faire dédicacer le second tome des Larmes Rouges. 
N'en pouvant plus nous allons déposer quelques petites choses dans la voiture toutes ensemble puis Meli et moi abandonnons Dawn et Maia à la Bulle pour rejoindre l'appartement et se poser un peu avant d'aller au restaurant le soir.

Vers 19h15 nous nous rendons donc dans une petite crêperie très sympathique où nous retrouvons des bloggeuses, Lydie, Harmonie, Péléane et son compagnon ainsi que Vanessa du Frat, jeune auteure présente sur le salon en tant que visiteur. Nous passons une agréable soirée pour finalement rentrer et profiter d'une plus longue nuit mais... comme nous sommes des filles, rien ne peut nous empêcher de papoter autour d'une tasse de thé pour finir par parler dans nos lit respectif les portes ouvertes... les voisins ont du nous entendre mais nous n'y avons pensé qu'une fois les lumière éteintes... 

Dimanche : Dernière journée au festival, on se prépare rapidement et alors que nous sommes en train de déjeuner, j'ai à peine le temps de mettre une cuillère de céréales (vous remarquerez le détail capital) dans ma bouche que Maia me temps des paquets pour mon zanniversaire de la part de tout le monde ainsi que de Miss Elodie !! Quelle surprise, un magnifique bracelet, une carte et des MP made in Unseelie (et que vous verrez dimanche), je suis toute émue (même si ça ne se voit pas, je ne suis pas douée pour les réactions face aux cadeaux XD) je fais des bisous à tout le monde !! 
Nous allons une dernière fois à la Bulle aux livres pour les derniers achats et dire au revoir aux auteurs et illustrateurs avec qui nous avons partager ce magnifique séjour ! Je passe sur le stand du Chat Noir pour prendre Neachronical de Jean Vigne avec une petite griffe, puis aux éditions Rebelle pour le premier tome de Alsorvampred de Chloé Delalambre et illustré par Miesis. Comme vous vous en doutez je passe chez SK et voir Laetita pour un dernier bisous et nous allons toutes une dernière fois chez HSN pour des bisous et des photos. Et grâce (ou à cause) de Dawn nous passons sur un dernier stand ou je fais des achats compulsifs de carnets et de beaux livres ! 


Il est alors temps de rentrer pour un dernier repas toutes ensembles et le nettoyage de l'appartement qui sera probablement notre point de ralliement l'année prochaine (80m², parfaitement situé, spacieux et très bien équipé !). C'est l'heure des Adieux avec Meli qui rejoint la gare avec sa méga valise d'une tonne =P J'espère te revoir tout bientôt, c'était vraiment très chouette de te revoir à l'occasion de ce fabuleux festival !! 

Comme vous devez vous en doutez, j'ai passé un très bon séjour aux côtés de mes acolytes habituelles Meli et Maia et nous avons "adopter" avec plaisir Dawn avec qui j'ai vraiment bien accroché !! C'est vraiment un festival que j'adore où l'on peut retrouver des auteurs adorables, en rencontrer des nouveaux et de même pour les bloggeurs, je ne les cite pas de peur d'en oublier.
 Mon seul regret serait de ne pas avoir vu Chloé Neill (désolée Stéphanie) qui était finalement assez rarement à son stand et très souvent en conférence...
Si vous aimez la littérature de l'imaginaire je ne peux que vous conseiller de faire les Imaginales au moins une fois dans votre vie, c'est un investissement mais, ça vaut vraiment le détour.

Je fais plein de bisous aux auteurs que j'adore, tout particulièrement Céline, Sandra, Marion et Laetitia.

Et je remercie tout particulièrement Magali Villeneuve et Alexandre Dainche qui ont véritable éclairé cet événement, merci pour votre gentillesse et vos sourire grâce à vous ce numéro s'est vu encore plus spécial que les autres !!

Voici quelques photos des livres que j'ai ramené dans ma valise !




Et la "petite" pile je reviens donc avec 18 livres, sans compter ceux que j'avais pris avec (qui ne sont pas sur la photo (dont 2 pour rien)) et j'en ai acheté 13 ! J'ai été plus raisonnable que l'année dernière mais, ce n'est pas encore ça XD

Voilà, voilà pour ce treizième numéro des Imaginales !! J'ai envie de dire... Vivement l'année prochaine !! 


mercredi 21 mai 2014

L'histoire de Monsieur N. t.1 le Passe-Mondes de Thibault Rollet





Illustration : Mina M.
Prix Public : 15,90€
Éditions : Petit Caveau
Collection : Sang Noir (Aventure)
Nombre de pages : 194
Date de publication : 26/ 05/ 2014






 «  Passe-mondes. C’est ainsi que je me nomme et ce sera votre patronyme à présent. Vous serez bientôt le gardien du plus grand secret de l’humanité. Car les vivants existent. Mais les morts aussi »
Découvrez un univers parsemé de légendes fantomatiques, une vision de la mort terriblement décalée et hilarante. Laissez-vous porter par les pouvoirs du Passe-mondes et envisagez que ce qu’il se passe dans ces pages pourrait exister…
Parce que c’est le cas. Mais chut ! C’est un secret.


Merci aux éditions du Petit Caveau pour cette découverte !

Monsieur Neeyers, est un journaliste menant la vie qui lui plaît, un soir, alors qu'il rentre d'une longue journée de travail, un homme étrange se tient à l'arrière de sa voiture, plus tard il lui annonce qu'il est le Passe-Mondes et que Neeyers a été choisi pour lui succéder... Refusant d'y croire, l'homme préfère jouer l'indifférence... Mais après plusieurs mois, il se rend compte qu'il n'a pas le choix et que sa vie va prendre un tournant auquel il ne se serait jamais attendu... Débute donc sa formation et la découverte d'un monde qu'il ne soupçonnais pas.

Une nouvelle lecture que j'ai bien apprécié, j'ai rarement été déçue par mes découvertes livresques des éditions du Petit Caveau et celui-ci ne me fera pas douter de la qualité de leurs publications ! On est directement immergé dans la vie de Monsieur N. l'auteur ne tourne pas autour du pot et nous présente le héros de façon rapide et clair, pour ensuite enchaîner rapidement sur sa découverte du rôle du Passe-Mondes, ses capacités, ses pouvoirs, les règles qu'il ne devra jamais transgresser... Pour ensuite bifurquer vers un récit d'aventure palpitant au sein de la communauté vampirique et d'une Guerre qui menace d'exploser et de mettre en danger les Humains !
C'est très efficace, bien mené, rythmé et ma foi j'ai beaucoup aimé les mythes revisités, les vampires, l'Ankou, La Dame Blanche... On pourrait comparé le Passe-Mondes au Passeur du Styx... sans les drachmes, ni le Styx =P

J'ai aimé l'univers mis en place par l'auteur, c'est vraiment très intéressant, même si je n'ai pas trop compris l'histoire du temps qui passe mais, ne passe pas... c'est un des points qui reste flou pour mon cerveau ! Le monde que nous présente l'auteur est très prenant, bien expliqué on ne se perd pas au milieu de descriptions inutiles... Comme je le disais l'auteur ne tourne pas autour du pot, il sait où il veut nous mener et il nous tire par la main vers le début d'une aventure qui promet d'être pleine de rebondissement et d'émotion. Nous sommes immergés dans la communauté des vampires qui semble très secrète, on n'a donc l'impression d'être des privilégiés de pouvoir assister à leur sommet annuel et ainsi vivre le début d'un conflit « in live ». Le mythe vampirique est revisité de façon fascinante et presque logique, leur origine, leur histoire, leur hiérarchie, tout est présenté et que serait une communauté sans ses éléments perturbateurs ?! Prâal est l'instigateur des événements funestes qui menacent la Caste mais, je ne vais pas vous en dire davantage, je vous laisse découvrir cela par vous-même.

Les personnages sont vraiment sympathiques, le Passe-Mondes est attachant car, même s'il ne fait plus parti des Hommes, il garde une part d'humanité bien présente qui fait de lui un être à part, il possède des pouvoirs très intéressants, utiles, il s'en amuse et les utilise parfois pour impressionner ce qu'il le rend d'autant plus touchant.
L'Ankou et la Dame Blanche sont des personnages que l'on voit très rapidement mais, qui modifie la façon de voir ces deux mythes, je les ai également trouvé attachants et amusants.
Et puis il y a les Vampires, je ne vous en ferais pas la liste car ils sont nombreux mais, je peux vous dire que là encore votre façon de voir ces créatures nocturnes va se voir modifié, des êtres complexes, organisés en Classe qui « range » les vampires à la façon des partis politiques chez les Hommes. J'en ai apprécié certains, détesté d'autres...

La plume de l'auteur, comme je le disais est efficace, il nous mène vers son objectif avec fluidité et rythme, pas une seconde on ne s'ennuie car même si ce n'est pas une succession de scènes d'actions, on en apprend à chaque chapitre. Les émotions ne sont pas en reste, curiosité, tristesse, humour, attente, fascination tout y passe ce qui rehausse l'impression de complexité, d'intérêt et d'immersion complète du lecteur.

En conclusion, un premier tome qui promet, plein de surprises, de découvertes, d'actions, de rebondissements, de la violence, de l'humour, de l'émotion, de la magie, du surnaturel mais, aussi du logique et terre à terre... On peut dire que c'est un texte complet non ?
J'ai aimé l'univers et les personnages présentés et développés, j'ai hâte d'en apprendre plus et de découvrir de nouvelles choses dans le prochain tome ! Et puis le livre sort le jour de mes 25 ans... c'est un signe, laissez-vous tenter !! Si ça peut vous convaincre, on peut facilement s'imaginer un univers mêlant la touche de folie de Tim Burton et Bram Stocker, un univers décalé et fascinant (je sens que je me répète non?!)

Widdershins t.1 Le pacte de la voleuse de Ari Marmell




Traduit par : Emilie Gourdet
Illustration : Paolo Barbieri
Prix Public : 15€
Éditions : Lumen
Nombre de pages : 413
Date de publication : 03/ 04/ 2013






 Aristocrate hier, voleuse aujourd'hui, suivez Widdershins dans les bas-fonds de la cité de Davillon !

Dans une autre vie, elle s'appelait Adrienne Satti, mais à présent, elle n'est plus que Widdershins. Gamine des rues, devenue noble, puis voleuse – la vie ne l'a pas épargnée. Orpheline très jeune, elle a connu la pauvreté et le luxe les plus extrêmes. Revenue aux ruelles sombres d'où elle était sortie, elle a désormais une réputation de voleuse parmi les plus intrépides... Mais ses talents suffiront-ils à la sauver de la ténébreuse conspiration qui ronge inexorablement les entrailles de la cité de Davillon ?

Découvrez Widdershins, l'aristocrate devenue voleuse, qui connaît mille façons de couper une bourse et autant de charmer ducs et barons dans les salons de la noblesse !


Merci aux éditions Lumen pour cette agréable lecture !

Adrienne a tout d'abord grandit dans la pauvreté, par le plus grand des hasard (ou peut-être pas) elle s'est retrouvée au milieu de l'aristocratie Davillonaise mais, le destin n'est pas toujours celui que l'on aimerait, les complots, la soif de pouvoir, le fanatisme et la politique ne font que rarement bon ménage... c'est ainsi que suite à un drame sanglant la jeune femme se retrouve de nouveau dans son rôle de voleuse, à la rue, au sein de la guilde des Dénicheurs, avec pour seul amis Geneviève, une tavernière, Renard Lambert, un dandy voleur et Olgun, son Dieu personnel. Poursuivit par la garde et quelques membres de la guilde qui ne l'acceptent pas, Widdershins passe son temps à fuir et se cacher... Mais de nombreux événements vont arriver, elle va comprendre beaucoup de choses, vivre un tas de drames et de souffrances, son destin n'est vraiment pas de tout repos... Réussirat-elle à vaincre le Démon qui la poursuit ainsi que son créateur ?! Un combat qui ne sera pas dénué de pertes malheureuses qui changeront une fois encore la voie de cette jeune femme pleine de ressources !

Je dois bien avouer que j'ai beaucoup aimé cette lecture ! Même si pour un livre destiné à un publique jeune, je l'ai quand même trouvé sombre et très dur, il faut dire que lorsqu'un roman débute par la découverte d'un charnier dans une salle secrète, c'est assez peu engageant non ?! L'histoire de Widdersins m'a vraiment transporté au milieu de Davillon, on côtoie les milieux pauvres, mais également aisés de part la nature et la vie de Widdershins qui maintenant se trouve être une voleuse dont la réputation n'est plus à faire !
J'ai apprécié suivre ses pérégrinations et ses échanges avec Olgun, ses actions la mènent à découvrir un complot contre l'Église et le Pacte Sacré, qui soupçonnent l’émergence d'une force dévastatrice au sein de Davillon, elle se retrouvera alors au milieu de tout cela sans le vouloir et sans rien avoir demander quoique se soit... sans compter que la capitaine de la guilde des Dénicheurs lui en veut personnellement et cherche par tout les moyens à la rayer de la surface de la Terre... Le moins que l'on puisse dire c'est que l'on ne manque pas d'action et de rebondissements à travers les pages, heureusement que l'auteur nous offre quelques moments de répit pour que nous ayons la possibilité de souffler, mais cela ne dure généralement pas plus d'une poignet de secondes...

J'ai donc aimé la complexité de l'intrigue et la façon dont elle est mis en forme dans ce livre, en effet les chapitres alternent « aujourd'hui » et le passé de Widdershins de façon croissante, je ne sais pas si c'est très clair... Les chapitres qui abordent le passé, nous expliquent la vie de Widdershins de la façon dont elle est devenue orpheline, à celle dont elle a intégré la haute société pour finalement venir rejoindre le prologue puis progressivement les deux « époques » se recoupent pour ne faire plus qu'une. J'ai trouvé ce moyen de faire très intelligent et subtile, car au début on ne comprend pas vraiment pourquoi faire ces sauts dans le passé, sauf pour nous raconter la vie de la jeune Adrienne, le reste n'ayant pas grand rapport avec l'histoire contée « actuelle » mais, petit à petit les choses se dessinent plus clairement et j'ai sourit devant l'intelligence du procédé. J'ai également salué le fait que l'auteur nous donne la possibilité de suivre chaque protagoniste qu'il soit voleur, membre de la garde, évêque, Dieu, Seigneur, Aristocrate... ça nous permet de suivre le mode de penser de chacun et de nous attacher ou bien avoir envie d'étrangler les personnages évoqués =D

Autre point appréciable, l'univers mis en place, car ce n'est pas qu'une histoire de complot, de vole et de pouvoir, il y a tout un univers et je dois dire que j'ai un faible pour les « monde » polythéiste, chaque grande maison, chaque métier, chaque classe possède un Dieu propre, j'aurais aimé voir ce point encore plus développé même s'il est abordé et expliqué lors d'un passage particulièrement prenant et intéressant mais, j'aurais souhaité en apprendre encore plus ! Il faut dire qu'il y a vraiment beaucoup de Dieu dans cet univers, je n'ai pas retenu le nombre exacte mais ils sont plusieurs centaines, pour ceux qui font parti du Pacte Sacré, c'est donc sans compter sur les Dieux païens... c'est tellement fascinant, ne trouvez vous pas ?! Non, c'est juste moi ?! Bon tant pis, j'assume ma fascination pour les mythes polythéistes sous toutes les formes !!

Les personnages sont assez nombreux mais comme l'on se concentre davantage sur Widdershins et son entourage proche, ce n'est pas encore trop difficile à suivre. J'ai trouvé la jeune femme vraiment attachante, elle fait face à tout ce qui peut lui arriver d'atroce, et il faut dire que sa vie est une succession de drames sanglants... Elle possède une force de caractère hors du commun, c'est peut-être due à Olgun, mais pour comprendre cela je vous laisse découvrir le récit. Elle peut-être également fragile et quand elle laisse ses barrières s'effondrer on ressent toute sa souffrance, son envie d'avoir une vie plus normal et moins dramatique et c'est dans ces moments là que mon cœur s'est fendillé, j'avais envie d'entrer dans l'histoire et de la serrer dans mes bras, elle n'a que 17 ans mais a vécu les pires horreurs...
Je ne vais pas vraiment m'étendre sur les autres personnages, j'ai juste plutôt hâte de retrouver le major Julien Bouniard et Renard Lambert car il semble que les deux hommes ont un point commun alors qu'ils sont particulièrement différents...


En conclusion, une histoire vraiment bien pensée, intéressante, fascinante même, un univers polythéiste que j'ai adoré, une intrigue pleine d'action, de rebondissements, de complot mais aussi d'intelligence, de finesse, de drame et de souffrance... L'humour a pourtant sa place par note parcimonieuse mais, vraiment appréciable face au côté sombre de cette histoire... La plume de l'auteur est fluide, très rythme, intelligente et efficace. J'ai aimé me plonger dans cet univers que j'ai hâte de retrouver dans un second tome... Après tout ce qu'a traversé Widdershins dans ce premier volet, elle a bien droit à un second opus où un peu de bonheur frappera à sa porte...  

dimanche 18 mai 2014

Mes Acquisitions Hebdo (110)

(cliquez sur les images pour les agrandir)

Bonjour la tanière !

Une nouvelle semaine s'écoule, nous approchant toujours plus du départ pour les Imaginales !! Ma tenue est enfin complète, Hourra... Hourra !! Comme quoi il ne faut pas désespérer... Cette semaine j'ai donc reçu plein de chose pour ma tenue, que vous ne verrez pas, peut-être aurez vous droit à des photos lors de mon retour du Festival ;) J'ai aussi eu droit à une nouvelle paire de lunette de soleil par ma moman pour mon anniversaire ! Alors oui c'est le 26 mai néanmoins, elle souhaitait que je les ai pour le départ car celle que j'avais, n'étaient pas assez forte pour mes petits n'œils sensibles ! Et comme pour la tenue, vous n'aurez pas la chance de les voir... oui je sais vous vous demandez pourquoi je vous en parle si je ne vous montre rien et bien... je suis une sadique j'aime vous torturer et surtout parce que j'ai eu assez de réflexions les noël et anniversaires passer pour vouloir garder mes cadeaux pour moi...
Mais ne vous inquiétez pas, j'ai tout de même de petites choses à vous montrer, des livres et une carte dédicacée !

♦ L'intégrale du Masque du Silence de Charlène Gros-Piron. Un joli pavé avec une magnifique couverture, j'ai juste tiqué entre le pris imprimé dessus et celui auquel il est mis en vente, c'est à notre avantage donc de quoi se plaindre mais, ça questionne ma curiosité ! 
♠ Maman, génération facebook de Cali. Une surprise de son mari pour son anniversaire, il a publié ce petit livre contant les histoires d'une maman actuelle, avec beaucoup d'humour !

♠ Carte de Maliki dédicacé par lui même. Petite surprise à laquelle je ne m'attendais pas ! Merci Mety, tu es un amour, ça me fait vraiment plaisir que tu ai pu penser à moi ! Et merci à Maliki aka Souillon pour la dédicace :) J'espère vraiment pouvoir le rencontrer un jour pour ainsi avoir chacun de mes volumes dédicacés (parce que j'ai les 6 !! plus l'artbook)

Voilà pour ma semaine d'acquisitions !

La semaine prochaine, rien dimanche car je serais sur la route du retour, le billet sera donc publié lundi si la fatigue ne s'abat pas trop sur moi ! Je vais essayer de penser à faire plein de photos pour vous faire un joli "compte rendu" du festival littéraire de l'imaginaire que j'aime le plus !! Je verrais si je reçois des choses lors de mon absence et j'aviserais entre faire un billet spécial Imaginales ou bien tout regrouper ! 

En attendant je vous souhaite un agréable dimanche sous le soleil !

jeudi 15 mai 2014

Black Diamond t.1 Visions Mortelles de Sandra Paillard




Illustration : ChocolatDesign
Prix Public : 15,90€ (papier) 6,49€ (numérique)
Éditions : Sharon Kena
Collection : Bit-Lit
Nombre de pages : 228
Date de publication : 15/ 04/ 2014






 Sarah, dix-sept ans, mène une existence compliquée. Orpheline et fugitive, elle est en plus clairvoyante. Le passé, le présent et l'avenir n'ont aucun secret pour elle ; sauf Black Diamond. La bourgade du Dakota semble l'appeler et lui montre un garçon, mais pas son visage. Elle sait que le seul moyen d'interrompre ce harcèlement psychique est de comprendre sa raison.
Lorsqu'elle détecte chez James Drake, un lycéen de son âge, des dons paranormaux très puissants et découvre que, pendant des décennies, la commune a déclaré dix fois moins de décès que la famille fondatrice, elle s'interroge. Et si c'était James qui l'avait attirée ici et qu'il s'agissait d'un piège ? Cependant, quel rapport peut-il bien y avoir entre un garçon de dix-huit ans et des morts survenues un siècle auparavant ?
Cette enquête lui fera entrevoir un monde dont elle ne soupçonnait pas l'existence et la mènera loin, très loin sur le chemin de sa destinée.


Merci aux éditions Sharon Kena pour ce moment de lecture.

La quatrième de couverture se suffit à elle-même, je ne vais donc pas m'étendre sur un résumé.

J'ai été très emballée par le début de ma lecture, l'héroïne, Sarah, est atypique avec un caractère bien présent, un don qui cache une nature que même elle ne soupçonnait pas... quand le schéma de son quotidien s'est mis en place, ses rencontres, les personnes qui l'entourent j'ai commencé à tiquer. Lors de son arrivée au lycée, elle fait tout pour être discrète, même si elle sait qu'arriver en Mustang n'a rien de vraiment discret, elle sait aussi que les rumeurs vont aller bon train mais, jusque là rien d'alarmant. Par la suite elle se lie d'amitié avec une pom-pom, Marie, et le capitaine de l'équipe de foot du lycée, Sam, puis vient le moment où elle croise 5 jeunes personnes au physique des plus avantageux, James, Lily, Zach, Stan et Maggie, elle apprend plus tard qu'ils ont tous été adoptés, que 4 sont en couples et que le dernier, qui lui porte un intérêt tout particulier, est célibataire et qu'il possède lui aussi des dons surnaturels puissants, rapidement on découvre qu'il s'agit d'une famille de vampires « végétariens » dans le sens où ils n'égorgent pas d'humains pour se nourrir... Et là, j'avoue j'ai pris peur, mais la vrai panique et tout, parce que j'avais vraiment envie d'aimer cette lecture, parce que l'auteure est trop gentille et que... voilà, je ne voulais pas bugger sur un contexte de « déjà vu », puis après une discussion avec un maître Yoda, qui m'a transmis un lien très intéressant, j'ai relativisé et repris ma lecture avec entrain. Finalement, les similitudes s'estompent au fur et à mesure que l'on avance dans les chapitres et même si certains schémas sont inévitables on se retrouve face à une histoire différente et intense !

J'ai beaucoup aimé suivre la narration de Sarah et James, car celle-ci alterne, c'est un point de vue intéressant, ainsi nous avons la façon de voir des deux principaux personnages. Pour ce qui est de l'histoire en elle-même, à la lecture de la quatrième de couv' (que j'ai lu et relu lors de mon moment de doute) je m'attendais à participer activement à une enquête mais, finalement celle-ci nous est expliquée rapidement au court d'une discussion entre nos amoureux (bah quoi c'est pas un spoile, c'est évident!!) mais, ça ne m'a pas tant choqué que cela, tant nous sommes transportés dans l'histoire de Sarah. Ce roman est finalement plus le récit de son « intronisation » dans le monde surnaturel, même si elle y appartenait déjà grâce à son don, elle en comprend les tournants et certains aboutissants ainsi que les risques qu'elle encourt et que c'est finalement en intégrant un groupe, ou ici, une famille, qu'elle sera le plus en sécurité et à l'aise. Les scènes s'enchaînent avec des ellipses plus ou moins longues entre elles et même dans les scènes elles-mêmes et ce qui aurait pu être dérangeant devient un moyen de rythmé le texte et de ne jamais s'ennuyer dans une scène qui aurait pu être longue sans cette ellipse. On entrevoit les pensés du vilain méchant de l'histoire et on attend qu'il passe à l'action pour se rendre compte que se sera pour le tome 2, j'avoue je suis frustrée !! J'ai beaucoup aimé la fin du roman car je suis plutôt fan de tout ce qui touche aux voitures mais pas du genre courses F1 ou Rallye, je suis plutôt adepte de Fast & Furious et donc des Run !! Quel ne fût pas mon plaisir de constater que notre héroïne est une féru de mécanique, qu'elle roule en Mustang et travail sur la rénovation d'une Aston Martin... alors là j'étais sur mon petit nuage ! De plus on apprend qu'elle s'adonnait aux run et qu'elle y plonge une nouvelle fois à la fin du livre, j'aurais aimé que ça dure encore et encore !! Pour ce qui est de la vraie fin, des dernières pages, du dernier paragraphe et bien... je crois que les auteurs des éditions se liguent contre moi pour voir comment ils vont bien pouvoir briser mon petit cœur, jusqu'au dernier moment on espère et en fait... il vous faudra le découvrir par vous même !!

J'ai apprécié les personnages présentés dans ce premier opus, et particulièrement Sarah, son histoire, son passé est tellement poignant, son caractère fort qui n'est finalement qu'une façade pour une jeune fille qui doit faire face à la mort de sa mère, son don qui se développe et se diversifie et la menace constante de son père à ses trousses, alors qu'elle a juste besoin qu'on prenne soin d'elle et qu'on l'accepte telle qu'elle est réellement... une jeune femme en plein développement émotionnel ! Même si elle est très indépendante et mûre pour ses dix-sept ans elle n'en reste pas moins dans l'apprentissage de la vie adulte, elle est encore adolescente et possède donc les réactions dues à son âge, ce qui la rend terriblement attachante et touchante !!
La famille Drake (j'ai directement repéré le jeu de mots et j'étais pliée) composée donc de James, « jeune » homme solitaire qui multiplie les conquêtes sans sentiments (vous voyez que c'est différent!!) n'a jamais trouvé d'intérêt pour la gente féminine si ce n'est pour les plaisirs charnels et juste avec d'autres vampires (je met au pluriel mais une à la fois... enfin pour ce que j'en sais), contrairement aux clichés, il ne change pas du tout au tout à sa rencontre avec Sarah, il garde son caractère « territorial » si je puis dire sauf qu'il fait un transfert total de sa famille vers Sarah (la pauvre elle qui est si indépendante =P ), il reste possessif et impétueux mais développe son côté sentimental et romantique, il est mignon mais... particulièrement dangereux !
Lily, sa sœur jumelle, est extravertie et partage le même pouvoir que Sarah. J'ai bien aimé Lily elle m'a beaucoup fait rire à travers ses réactions et son enthousiasme perpétuel (ce qui à tendance à m'exaspérer dans la vie réelle, allez comprendre). Stan, Maggie et Zach sont plus discrets mais, j'espère qu'ils seront plus développés par la suite. Et pour finir Kylian et Gwen les parents de cette troupe ou plutôt les chefs de clan, ils sont tout deux très doux et très posés mais, ne vous fiez pas à cette première impression, ils sont près à tout pour défendre ceux qu'ils aiment ! Au passage je suis juste trop fan des prénoms Kylian et Zachari, surtout ce dernier, si un jour j'ai la chance d'être maman d'un garçon ça ferait parti de mes premiers choix (comment ça on s'en fou ?! Je m'exprime c'est tout...)

J'ai adoré la plume de Sandra, elle est très fluide et agréable à lire, on sent qu'elle place un folklore, un univers dans ce premier tome, j'ai vraiment hâte d'en apprendre davantage sur la nature de Sarah, ça me passionne comme thème ! (oui j'ai beaucoup de passion, les Anges, les Démons, la mythologie Grecque, Égyptienne, Celtique et ça!! Ainsi que plein d'autres choses encore, je suis une passionnée que voulez-vous !) J'ai beaucoup aimé son humour mais aussi, sa sensibilité et les émotions qui transparaissent dans ce premier tome.

En conclusion, après un début qui m'a vraiment fait peur, je me suis détachée de ce schéma et me suis davantage intéressée à ce que l'auteure voulait mettre en place, l'univers qu'elle met en avant pour finalement dévorer chaque chapitres et en vouloir plus à la fin !
Une plume fluide, intéressante, intelligente par le placement des ellipses qui rythment le récit. Une découverte très sympa, j'ai vraiment hâte de découvrir la suite parce que là... mon cœur saigne !!
Simple remarque que j'ai déjà faite via facebook, mais comme tout le monde ne l'a pas... Je sais que ce roman à la base n'était pas fait pour être découpé et j'avoue que je ne suis pas certaine que terminer le premier opus de cette manière soit particulièrement judicieux, rapport au sujet qui m'a fait bugger lors de ma lecture... certaines lectrices pourraient se braquer et ne pas vouloir aller plus loin alors que je suis persuadée que ça en vaut vraiment la peine... Mais ce choix n’incombe pas à l'auteure donc je m'arrête là !

En bref, vivement la suite !! 

lundi 12 mai 2014

Mes Acquisitions Hebdo (109)

(cliquez sur les photos pour les voir en plus grand)

Bonjour la tanière,

Un petit billet d'acquisitions avec un jour de retard parce que... sans raison en fait, si ce n'est laisser la chronique que j'ai posté hier avoir assez de visibilité, je ne sais pas si ça a fonctionné mais bon...
La semaine dernière j'ai eu quelques petites réceptions et un petit cadeau de ma marraine.
Je n'ai pas grand chose à vous raconter, je lis à mon rythme en ce moment, je pense que je vais devoir passer la seconde car j'ai plusieurs SP à lire avant pour départ pour les Imaginales la semaine prochaine... ha le stresse !!!! Bref voici les photos de mes acquisitions !

♦ La nuit des cœurs froids de Esther Brassac. Premier Sp des éditions du Chat Noir, j'ai hâte de le découvrir!

♠ Nouveau collier de Unseelie, Sheol, la pierre est une labradorite noire avec des reflets bleus !! Il est vraiment superbe, j'ai demandé à Rozenn de raccourcir la cordelette pour qu'il tombe à la perfection quand je porterais mon serre-taille lors des Imaginales (même si je le porte tous les jours depuis sa réception =P )
♦ Un bracelet en argent travaillé en fée et feuille de vigne. Il est trop joli, merci marraine pour ce cadeau j'adore !! 

♠ Tote bag avec une illustration de Alexandra V. Bach, non vous ne rêvez pas c'est bien John Snow et son loup, je suis trop fan !! 

Voilà pour ma semaine, c'est raisonnable non ? Et vous pour quoi avez vous craquez ?

Je vous rappelle une dernière fois le concours, parce qu'il se termine demain ! 

Je vous souhaite une très bonne semaine !!

dimanche 11 mai 2014

Les Yeux du Diable de Céline Mancellon


Illustration : Céline Mancellon
Prix Public : 19,90€ (papier) 6,49€ (numérique)
Éditions : Sharon Kena
Collection : Romance Paranormale
Nombre de pages : 268
Date de publication : 18/ 03/ 2014



 Suite au décès prématuré de ses parents dans un accident de voiture, Gabriel, dix-sept ans, se retrouve obligé de suivre son frère aîné, récemment embauché en tant que professeur particulier chez une famille aisée, en Angleterre.
Le couple souvent absent leur confie leur fils, James, qui a le même âge que lui.
La personnalité de ce dernier met tout de suite mal à l'aise le jeune homme qui le trouve pour le moins étrange.
Pourtant James semble apprécié de tous.
Alors, pour quelle raison Gabriel ne supporte pas de le regarder dans les yeux ?
Et si, sans le savoir, il était devenu le jouet du diable ?


Gabriel est un jeune homme un peu perdu suite à la mort de ses parents, quand son frère aîné trouve un post de professeur particulier en Angleterre, il le suit sans se poser de question.
Une fois arrivé, il découvre une immense demeure témoignant de la richesse de la famille qui les hébergera, un peu craintif il se demande s'il réussira à s'intégrer dans cette nouvelle vie qu'il n'a pas demandé. Sa rencontre avec le fils unique de la famille, James, va changer à jamais son destin qu'il pensait pourtant tout tracé, il se retrouvera face un univers qu'il pensait simplement être mystique. Réussira t-il à accepter la voie qui se présente à lui ? Ce chemin ampli de sentiments contradictoires, de dangers et de rencontres étranges ?! Ce jeune homme de 17 ans n'était en rien préparé à cela et pourtant... il n'a pas le choix, il lui est impossible de faire demi-tour...

Ce n'est maintenant plus un secret, je suis une adepte de romance gay tout comme j'aime beaucoup que dis-je j'adule ce que peut faire Céline, c'est donc avec un immense plaisir que j'ai participé à la bêta lecture de ce roman, néanmoins prit par la dead-line, je n'avais pas eu l'occasion de lire la fin, je me suis donc jetée sur ce livre dès que je l'ai récupéré au SDL, ce qui m'a permis de rencontrer mon auteure chouchoute mais, tout ceci n'a rien à voir avec l'histoire en elle même...

Je ne surprendrais personne en vous annonçant que j'ai adoré ma lecture et je dis cela en toute objectivité, quand je n'apprécie pas une lecture mais, que j'aime l'auteur je le dis tout de même (en y mettant les formes). Je suis là pour donner un avis sur le livre en lui-même et non pas sur la personne qui l'a écrit (je ne sais pas pourquoi je me justifie mais, j'ai l'impression que c'est utile de faire une piqûre de rappel). Bref la lecture s'est faite avec beaucoup d'intérêt, d'entrain, de battements de cœur rapides ou parfois ratés.

Céline nous offre un univers que j'aime particulièrement, celui des Anges, qu'ils soient fidèles au Créateur, déchus, reniés, oubliés, nous entrons ici dans un mythe revisité avec intelligence et malice. Pourquoi est-ce que j'apprécie ce sujet ?! Et bien je pense que c'est parce qu'il n'est pas obligatoire d'être croyant, pratiquant pour imaginer (souhaiter) qu'il existe en ce monde des êtres fait pour veiller sur nous, nous protéger et nous guider.
C'est aussi un mythe qui peut être vu de façons tellement différentes, que chacun peut y trouver son compte ! (quelqu'un à vu Noé ?! XD)
Bref c'est un sujet que j'adore et il nous est présenté ici, de façon très intéressante, on sent que l'auteure a fait de nombreuses recherches pour rendre crédible son sujet, tout en y apportant sa touche bien à elle, c'est un fait important dans un roman, s’approprier un mythe si intense n'est pas chose facile mais Céline y est parvenue avec beaucoup d'adresse et de subtilité !

Il ne m'a pas été trop difficile d'entrer en immersion dans ma lecture, je me suis immédiatement attachée à Gabriel à cause (ou grâce) de son histoire, sa façon de penser et d'être, il cherche avant tout à paraître fort alors qu'il existe en lui une fragilité et une sensibilité qui ne demande qu'à être écoutée et comprise. Une fois que l'on a connaissance de l'univers du roman à savoir le mythe des Anges il nous est quasiment impossible de ne pas nous poser de question sur la nature de chaque personnage, sont-ils réellement ce qu'ils font paraître, humain, Ange, quoi d'autre encore ?!
Celui qui nous donne le plus de fil à retordre, tant on ne peut accepter l'évidence, c'est James, j'avoue que je ne savais plus que penser de ce personnage qui peut être si tendre, si fragile et plein de passion pour Gabriel mais aussi, sadique, cruel, impulsif et effrayant, qu'on ne sait sur quel pied danser... Une fois le voile levé sur sa nature, d'un côté on se dit que c'est simplement évident et d'un autre, que le destin est bien cruel d'avoir réunis et faire aimer deux êtres, pour la finalité de leur histoire ne peut être que... à vous de le découvrir !

Bien entendu comme il s'agit d'une romance paranormale, une histoire charnelle et passionnée se déroule entre Gabriel et James, on peut dire que Céline s'est fait plaisir sur ce coup là et par la même occasion a bien rassasié ses lectrices (et lecteurs) car du sexe, il y en a et pas qu'un peu !! J'ai l'habitude de dire que trop de sexe, tue le sexe mais, c'est davantage la vulgarité de certaines scènes qui m'exaspère alors qu'ici, la vulgarité n'a pas sa place. Céline sait décrire ces scènes avec beaucoup de tendresse, de sensualité, d'amour, parfois d'humour que ces descriptions qui d'habitude m'agacent rapidement, ont su ne pas m'ennuyer et avoir un intérêt particulier pour l'histoire. C'est un acte qui concrétise le lien entre nos deux héros sans devenir obligatoire pour se prouver quelque chose. C'est un aspect que j'apprécie particulièrement chez cette auteure car même si ces scènes peuvent être spécialement chaudes, ça ne tombe jamais dans le vulgaire et juste pour ça... j'ai envie de dire MERCI ! Céline tu ne peux pas savoir comme ça fait du bien de lire ce genre de chose (je parle d'émotions n'est-ce pas, pas d'allant physique incontrôlé qu'on se le dise!!).

Et si nous en venions un peu à l'intrigue ?! Car il ne s'agit pas que d'une histoire d'amour quelque peu tragique, il y a toute une histoire qui se cache derrière ce pan on ne peut plus alléchant. Une histoire qui remonte à des milliers d'années, une histoire de frères qui comme dans chaque famille ne font pas toujours ce qui est attendu d'eux. Leurs actes ont de terribles conséquences au sein de la famille et si certains arrivent à passer au dessus et à pardonner, d'autres sont plus difficile à convaincre et n'arrivent pas à passer l'éponge si facilement. Les choix des uns comme des autres peuvent être discuter et compris si on se donne la peine de s'y intéresser, c'est ainsi que l'on fait la connaissance des Anges et que l'on s'attache à eux ! Oui bon j'avoue que j'ai une sacrée préférence pour Samaël et Urielle (oui, c'est une demoiselle ici) mais, j'y reviens dans quelques lignes.
Donc c'est l'histoire des Anges, ou plutôt l'histoire du choix d'un seul Ange qui a, à jamais modifié les Destins de tous les autres, ils sont tous dans le même bateau, ou sur le même nuage tout dépend comment vous souhaitez voir les choses. En effet sans trop en révéler je peux vous dire qu'il y a bien longtemps Gabriel à fait un choix qui a enfermé tous ses frères dans un cercle vicieux, tous... sauf peut-être deux qui sont des cas à part mais, tellement... eux ! Ce cercle ne s'arrêtera que lorsque Gabriel fera un choix différent mais le peut-il vraiment ? le veut-il sincèrement ?! Il est toujours délicat de faire des choix qui touchent à des sentiments, des émotions si fortes et parfois si contradictoires... Une histoire émouvante, qui m'a brisé le cœur grâce aux détails apportés par Céline, une histoire qui vous laisse sur la brèche jusqu'à la dernière ligne !

Et les personnages dans tout ça, je vous ai déjà fait par de mon sentiment pour Gabriel et James, deux personnages très complexes, bien plus qu'on ne peut le croire, je vous laisse découvrir en quoi.
Peut-être vous demandez vous pourquoi j'ai eu un coup de cœur pour Urielle et Samaël ?
Pour la première car elle n'est pas toute seule dans sa tête et j'ai un penchant pour ce genre de personnage, ensuite elle possède un humour grinçant qui me plaît vraiment, elle tient sincèrement à ses Frères, sa volonté de les voir réunis est touchante et poignante, on sent que son humour est une sorte d'armure qu'elle place entre son cœur et les possibilités que le destin s'acharne encore un peu plus sur elle et ses compagnons d'infortunes, j'ai été émue par ce personnage !
Et puis il y a Samaël, qui doit être mon personnage favoris de ce roman, je crois qu'il sera difficile de le décrire, tant sa personnalité lui est propre et incomparable. Lui aussi cache ses sentiments et son plus grand désir derrière une façade charmeuse, caustique mais tellement drôle que s'en est devenu douloureux pour mon petit cœur d'artichaut... J'ai aimé ce personnage antipathique que tout le monde semble détester pour sa nature et les choix qu'il a pu faire, j'ai aimé son humour, sa façon de voir le monde si fantasque et pourtant son seul désir sincère est tellement terre à terre que ça peut paraître absurde. Samaël est le personnage qui m'aura le plus marqué dans cette lecture et la fin n'a fait qu'achevé ma fascination pour lui !!
Nous rencontrons également, Raphaël, Métatron, Lucifer, Michel est également évoqué et j'espère ne pas en oublier sinon c'est la honte... Ils m'ont tous intéressé car ils sont tous différents et pourtant si semblables (je n'arrête pas de me contredire c'est vraiment n'importe quoi cette chronique). J'aurais aimé que l'on s'intéresse davantage à eux mais, ils servent l'histoire, leurs rôles sont définis et importants c'est donc tout ce qui compte.

Je prouve une fois de plus que je ne sais pas faire court quand il s'agit d'un roman de Céline... Celle-ci est un record personnel dans l'histoire du blog... 3 pages OpenOffice...
Finissons en !

En conclusion, un roman que j'ai sincèrement aimé, adoré, il y aurait tellement d'autres choses à évoquer pour parfaire cet avis que je ne sais pas comment conclure, une romance paranormale, je ne suis pas certaines que cette catégorie soit la bonne tant le style de Céline est inclassable, elle donne vit à ses personnages, son univers, on est immergé dans son monde de la première lettre à la dernière, il n'y a pas de faute de goût, ni de style (si ce n'est son aversion pour les mots « cœur » et « regard » :p ) elle nous offre des scènes sensuelles efficaces, tendres, pleine d'émotions et d'humour, on sent qu'elle se donne totalement dans son roman ce qui fait que le rythme est dynamique, qu'il n'y a pas de temps mort et que l'on se permet de respirer une fois la dernière page tournée... J'ai pris beaucoup de recule avant de faire cette chronique pour être certaine de ne rien louper de sa compréhension et je peux seulement vous affirmer que s'il faut lire un boy's love fantastique dans votre vie c'est celui-ci !! N'hésitez pas, Céline nous offre une fois encore une petite merveille, qui prouve qu'elle a sa place chez les grands !! Merci Céline !!
Mon second coup de cœur en matière de Boy's Love, le premier étant pour Twilight de Lily S. Mist !! 

vendredi 9 mai 2014

Nouvelles d'un Myrien t.1 & 2 de Sandra Moyon





Illustration : Fotolia/ Wesley Diguet
Prix Public : 18€
Éditions : Valentina
Collection : Fantasy
Nombre de pages : 384
Date de publication : 04/ 03/ 2013






 « La vie n’est qu’injustice. Je me suis longuement interrogé sur les raisons qui faisaient que nous ne partions pas tous, dès notre venue au monde, avec les mêmes chances ainsi que les mêmes opportunités. Qu’est-ce qui fait que, parce que nous naissons différents des plus forts, nous nous retrouvons condamnés aux pires desseins ? Pour ma part, je suis myrien et depuis le commencement de ma pénible vie, j’ai été enchaîné à une voie que je n’ai pas choisie. Les sorciers ont-ils déjà pensé qu’aucun myrien n’avait souhaité naître myrien ? La scélératesse du monde me révolte et m’accable un peu plus chaque année qui passe. On m’a appris, alors que tout m’était encore inconnu, que je n’avais pas le choix, que mon destin était tracé de bout en bout et que je devais me contenter de l’accomplir, sans discuter. J’aimerais que le Destin puisse être de chair et de sang, ainsi j’irais à sa rencontre et je lui demanderais pourquoi il se complaît à se jouer de nous… » Luhan.


Merci aux éditions Valentina pour cette lecture.

Luhan est un tout jeune garçon qui pensait son destin tout tracé, depuis la Guerre ayant confronté les Sorciers, les Elfes et les Myriens, ces derniers ont été soumis aux Sorciers leur servant d'esclave, ils n'ont pas leur mot à dire, ils doivent seulement se soumettre et obéir sans quoi ils sont sévèrement punis, ou envoyé au marché d'esclaves... Luhan est au service de la famille Denoir, plus particulièrement au fils de la famille avec lequel il a grandi et noué des liens malgré la haine que Monseigneur porte à la « race » de Luhan. Ce lien sera la cause du changement inattendu de la vie du jeune héros, habitait par une soif de liberté inapproprié...Mais cette envie de liberté sera t-elle assez forte pour palier à son attachement et la peur de perdre son Maître, sera t-il assez fort pour accomplir la tâche qui lui a été confiée ?

Ce roman réuni les deux premiers tomes de cette saga qui en comptera 4 au total et dont le troisième et déjà disponible.
J'ai trouvé l'histoire intéressante, plutôt prenante, j'ai particulièrement apprécié le début du roman qui nous explique les liens entre les sorciers, les elfes et les Myriens ainsi que la cause de la Guerre et les aboutissants de celle-ci. Dans ce roman nous suivons donc Luhan, jeune garçon de 14 ans au service d'une grande famille de sorcier, il n'a jamais mis le nez en dehors du château et s'en complaît jusqu'au jour ou Monseigneur Denoir, excéder du lien entre son fils et cet esclave décide de l'envoyer au marché d'esclaves... Néanmoins le garçon possède une particularité propre à son peuple, il a les yeux rouges, ce qui signifie qu'il possède une grande puissance dont les sorciers se méfient, ces derniers brident d'ailleurs les pouvoirs des Myriens à la naissance.

C'est assez compliqué de parler du roman sans en dévoiler les points importants, je vais donc simplement vous donner mon ressenti sur l'ensemble de la lecture. Ce roman nous présente l'univers et par la suite le quotidien du jeune héros, j'ai eu un peu peur que ça tourne rapidement en rond mais, l'auteure a su intervenir à temps en plaçant des rebondissements au moment qu'il fallait, même si on ne peut encore qualifier ces retournements d'action à proprement parlé, mais ça a su rythmé correctement la lecture, par ailleurs très fluide. Les émotions sont nombreuses et parfois confuses, Luhan ne sait plus trop comment réagir entre son envie de libérer son peuple, son destin qui lui a été révélé et son attachement à son maître, je me suis trouvée assez perplexe face à ses doutes. J'avais envie de le secouer un peu pour qu'il se décide à ouvrir les yeux, à prendre le taureau par les cornes, respirer un grand coup attraper son courage et ne plus le lâcher ! Il parle d'une bête en lui qui rugit face à l'injustice dont les sorciers font preuve envers son peuple, je sais qu'il n'est que très jeune pour pouvoir faire quelque chose et que le moindre faux pas pourrait le conduire à un sort funeste mais c'était plus fort que moi j'avais juste envie de lui hurler de se bouger, de se dégourdir !! Mais non, mon espoir a été vain.

Nombres de personnages nous sont présentés et ils sont tous attachants à leur manière, Luhan tout d'abord pour son côté enfantin malgré un désir de libération qui pourrait le faire paraître mature mais, insouciant il garde donc ce désir bien secret pour éviter les soucis. Lucille qui a élevé Luhan est aimante et prend soin de lui en toutes circonstances. Edward, le cuisinier, est rude avec le jeune héros mais on sent bien que c'est pour le renforcer et qu'il tient beaucoup à lui.
La famille Denoir, pour le coup Monseigneur n'est pas du tout attachant, il est méchant, violent et antipathique, la Dame n'apparaît quasiment pas il est donc difficile de se faire une idée. Le jeune Maître semble ne pas vraiment savoir comment agir, il ne veut pas décevoir son père et fait des efforts pour avoir la même façon de penser que ce dernier mais, il a un lien presque amical avec Luhan, je pense que c'est un personnage qui aura une grande importance par la suite.
Lynn, jeune myrienne avec des yeux aux reflets rouges, c'est une rebelle qui refuse de se soumettre au bon vouloir des sorciers, elle appartient à Lord Rowner qui a une fascination pour les yeux rouges, il n'a donc pas bridé ses pouvoirs et lui laisse certaines libertés que les autres n'ont pas.
D'autres personnages sont également présentés mais, je ne peux les mentionner sans vous révéler un moment primordial à l'intrigue.

Je dois bien vous avouer que j'ai pris ces 2 tomes en 1 pour une introduction à ce qui se passera par la suite, l'action est peu présente même si les rebondissements sont là, il s'agit plus de retournement psychologique, émotionnel, je n'ai pas eu le cœur battant la chamade ou le souffle coupé par une scène ou un retournement de situation, j'ai trouvé l'ensemble intéressant mais un peu redondant.

L'auteure possède une plume fluide, qui se lit rapidement, elle place donc des rebondissements de façon intelligente afin de ne pas casser le rythme du roman et nous offre la possibilité d’émettre des conjectures pour la suite. La fin du roman donne envie de connaître la suite des aventures de Luhan. J'ai apprécié le début de chaque chapitre qui nous donne quelques indices sur ces derniers.


En conclusion, un roman introductif qui présente des peuples, un univers, une histoire et de l'action à venir (je l'espère). J'ai apprécié ma lecture et suis curieuse de la suite. Le livre se lit rapidement et on est tout de même pris par l'univers créé par l'auteur ainsi que ses personnages auxquels on s'attache face à leur détresse mais aussi face à leur force, leur désir et soif de liberté !