dimanche 30 novembre 2014

Mes Acquisitions Hebdo (130)


Bonjour les accrows,

Aujourd'hui je vous propose un billet d'acquisitions avec beaucoup de numérique et finalement assez peu de papier, je n'ai rien acheté cette semaine, bizarrement je n'en ai pas tellement envie. C'est un peu comme pour les fêtes, on me demande ce que je préfère dans ma wish amazon et je suis bien incapable de répondre, des choses me font envie mais pas au point d'en faire une crise si je ne l'ai pas (ce qui ne m'arrive jamais parce que si j'en ai vraiment envie je me l'offre), bref... 

Je n'ai pas grand chose à vous raconter cette semaine, ni a propos de la dernière si ce n'est que j'aime bien le mercredi parce que je mange avec les filles le midi et que l'on s'amuse bien, la semaine dernière je suis allée voir Hunger Games et j'ai bien aimé, très introductif pour le grand final mais c'est tout en émotion avec quelques petite touches d'humour bienvenue. Et ce mercredi j'ai passé l'après-midi chez Cassi et j'ai découvert les dramas, enfin un surtout (dont j'ai oublié le titre), mais en tant que fan de mangas, honte à moi je n'avais jamais été tenté par le format drama et bien... j'ai adoré !! Puis quand on le regarde avec quelqu'un c'est toujours plus sympa parce que les commentaires volent et c'est trop drôle ! Et le soir nous avons fait un repas avec Dawn et Maia qui était super, je pense que nous allons instaurer cette petite tradition de façon hebdomadaire, personnellement je trouve que se serait vraiment une belle idée ! 

Demain je commence mon nouveau (premier) travail, j'ai hâte même si je pars dans l'inconnu car je ne sais absolument pas quelles seront mes horaires, avec quel enfant je serais pour commencer, on ne m'a même pas dit à quelle heure je devais arriver demain, quand j'ai demandé on m'a répondu qu'elle ne savait pas mais qu'aux horaires "scolaires" ça devrait le faire... je me vois tellement débarqué à 8h30 avec les profs dans le mouv' de l'accueil des élèves et les soûler avec mes contrats, horaires, visite chez le doc du travail... Je vais arriver avant, on verra bien s'il y aura quelqu'un. Tout ça pour dire que je stresse mais que j'ai hâte de commencer et de rencontrer l'équipe (même si j'en ai déjà croisé une partie) et surtout les petits dont je vais m'occuper. 

Moi qui disais ne pas avoir grand chose à dire... Je vous montre les photos de ce que j'ai acheté la semaine dernière papier et numérique.

Côté papier :
♦ Sous les flocons de Nora Roberts. C'est en fait un livre qui regroupe 3 romances se déroulant au moment de l'hiver et donc de noël, j'ai envie de légèreté à l'approche de cette période festive mais pas évidente pour moi.
♦ Les loups de riverdance t.1 Lucas de H.V. Gavriel. Il me reste 100 pages à lire (je le fais traîner) et j'en suis folle amoureuse, de Lucas, de Marcus, de Léo, de l'univers... bref de tout ce qui compose ce roman !! 
♦ City Hall vol.6 de Guillaume Lapeyre & Rémi Guéri. Parce que c'est Frenchi et que c'est trop bien !!

 Côté numérique :

Le weekend dernier s'est déroulé l'opération 1000k de Bragelonne et donc...
♠ Lignes de vie de Samantha Bailly
♠ Les cavaliers de l'apocalypse t.1 & 2 de Larissa Ione
♠ Voleuse sans ombre de Emily Gee
♠ Au cœur du silence de Graham Joyce
♠ Irrésistible de Jill Shalvis
♠ Les idoles du stade t.1 La courbe parfaite de Jaci Burton
♠ Le nom du vent de Patrick Rothfuss
♠ Legend de Marie Lu
♠ Podigy de Marie Lu
♠ Sauvage de Christopher Golden & Tim Lebbon
♠ Le poids de son regard de Tim Powers
♠ Le prisme noir de Brent Weeks
♠ Oraisons t.1 de Samantha Bailly (oui parce qu'en papier c'est un intégral mais en numérique c'est en 2 parties... cherchez l'erreur)
♠ Sandition de Jane Austen & Juliette Shapiro

Et du coup j'ai craqué pour d'autres titres (non bragelonne) en numérique, gain de place et c'est pas mal pour le compte aussi :p 
♦ Un cadeau de noël de H.V. Gavriel. Romance de Noël MxM par l'auteur des loups de riverdance ?! J'aime déjà :p
♦ Justin'Love de H.V. Gavriel. Parce qu'on m'a conseiller de découvrir l'auteur dans un autre registre.
♦ Mémoires d'immortels de Chris Verhoest. Parce que... c'est Chris.
♦ Si proche de lui de Stéphane Soutoul. J'aime beaucoup l'auteur dans différents registres, je vais donc le découvrir en YA et en numérique parce que... mon compte fait la gueule.
♦ La mort qui rôde, spin off des anges d’apocalypse de Stéphane Soutoul. Je n'ai pas eu la chance de pouvoir l'avoir en papier au SDL donc je l'ai pris en e-pub, même si je pouvais toujours le demander aux copines... 

Voilà, voilà !! 
N'oubliez pas le concours qui est toujours en place, c'est tout simple les lots sont sympas et tout et tout...
Bonne fin de journée.

mardi 25 novembre 2014

Blanc comme un cygne de Chris Verhoest





Illustration : Saeko Doyle
Prix Public : 12,01€ (Papier)
Éditions : Alexan
Nombre de pages : 164 pages
Date de publication : 17/ 11/ 2014 (papier) 03/ 12/ 2014 (numérique)
ISBN : 978-1503105393




 Tout commence par une rencontre brutale. Sveinn, un Cycnos blessé et poursuivi par les siens, tombe sur la voiture de Daniel, un jeune homme ordinaire, comptable qui s'ennuie dans la société où il travaille. Daniel va soigner Sveinn et ce dernier, apprivoisé et charmé par son sauveur, se laisse convaincre. Il l'emmène avec lui dans sa tentative de trouver d'autres clans de métamorphes, comme les cygnes noirs. Commence alors une longue route, tandis que les Cycnos ne sont jamais loin... Cette Odyssée récompensera-t-elle leur amour ou leur sera-t-elle fatale ?


Merci aux éditions AleXan pour cette lecture.

Daniel est un jeune homme homosexuel, non accepté par sa famille, alors qu'il rentre d'un repas hebdomadaire chez ses parents, dont il rentre perturbé et en pleure, quelque chose heurte violemment sa voiture. Il s'agit de Sveinn, un Cycnos, métamorphe cygne, blessé et mutilé, le jeune homme décide de le ramener chez lui pour le soigner, c'est alors que sa vie va prendre un tour auquel il ne s'était pas attendu, mais le bonheur n'est pas sans tâche... la route sera longue et parsemé de batailles et de douleur...

Tout va très vite dans cette histoire, on ne s'ennuie pas une seconde, les pages défilent et ne se ressemblent pas. La rapidité de certains passages pourraient troubler des lecteurs, mais le rythme et le temps de l'action est assez bien décrit pour ne pas nous perdre.

J'ai beaucoup apprécié l'univers mis en place par l'auteur, il est très rare de croiser des métamorphes Cygne dans une histoire, de mon souvenir je n'en ai croisé que dans Anita Blake. Cet animal majestueux et pure est, dans ce récit cruel et autoritaire, surtout chez les Cycnos, un peuple royal où les règles et les lois sont faites pour être respectées à la lettre et gare à ceux qui les transgresseraient. C'est bien entendu le cas de Sveinn, sinon il n'y aurait pas de roman, néanmoins l'histoire de ce Cycnos est belle mais, cruelle. Mais d'autres peuples cygnes vivent dans les environs et c'est à leur recherche que partiront les deux hommes pour trouver la paix et vivre leur histoire sans heurts.
Je n'en révélerais pas davantage pour ne pas gâcher l'histoire aux personnes désirant lire cette jolie histoire, pleine d'espoir et d'amour.

Ce que j'apprécie chez l'auteur, c'est la présence constante d'émotions, qu'elles soient positives ou négatives voir neutres, il se passe toujours quelque chose pour nous serrer le cœur, nous tirer une larme ou nous faire sourire, c'est un aspect du livre que j'ai vraiment aimé. Je suis une grande sensible et j'aime à retrouver la pureté et la justesse des sentiment dans un récit ce qui est parfaitement le cas ici.
L'action n'est pas en reste, elle est présente et bien décrite, j'ai apprécié les scènes en vole, elles se déroulaient dans ma tête et c'était plein de grâce, de fluidité et de bestialité, c'était beau.
Que dire des scènes d'amour, c'est joliment écrit, également plein d'émotions, d'amour et de tendresse, on ressent parfaitement les sentiments qui passent entre les personnages.


En conclusion, un histoire pleine de plein de choses (oui c'est redondant mais c'est ce que j'ai ressentit), c'est vraiment un beau texte avec de l'émotion, de l'action, de l'amour, un univers fabuleux, majestueux avec des créatures a priori inoffensives mais finalement dures et cruelles, les apparences sont souvent trompeuses !! J'ai beaucoup aimé cette histoire et le style de l'auteur, les personnages sont complexes et plein de profondeur, on s'attache rapidement à eux et ressentons ce qu'ils vivent, ressentent, souffrent et aiment. Une petite perle en soi !! 

vendredi 21 novembre 2014

Concours 7 ans du blog !!


Bonjour les louveteaux,

Mardi le blog fêtait ses 7 ans !! Sept années que je partage avec vous, d'abord mon avis sur les films puis désormais exclusivement mes lectures !
Je ne vais pas vous faire tout un speech avec des chiffres, des statistiques et autres propos qui risque plus de vous agacer que de vous passionner !
Je tiens juste à vous remercier, que vous me suiviez depuis le début ou plus récemment, merci de lire les chroniques, de les commenter parfois et de les liker souvent via la page facebook du blog. Merci de me suivre dans mes délires de loups et autres, mes personnalités multiples prennent de temps à autre le contrôle et me font dire ou écrire des choses hallucinantes =P 
Je souhaite que mes chroniques continuent de vous intéresser et vous fasse découvrir de nouvelles lectures, histoires et auteurs.
Les amitiés qui sont nées grâce à la blogo ont continué à se développer et j'ai également appris à en mieux connaître d'autres qui maintenant font partis des personnes que j'apprécie vraiment et avec qui j'aime à passer du temps, c'est vraiment ce que je retiendrais avant tout de mon expérience dans la blogosphère. Et pour rien au monde je ne regrette ses rencontres et ses amitiés qui me sont plus précieuses que bien d'autres choses. 

Mais trêve de palabre, je vais maintenant vous montrer ce que je vous réserve pour le concours !
Il y aura 5 gagnants, j'aurais voulu faire plus mais c'est parfois compliqué... 

Les lots sont : 
- Le goût des cendre de Maëlig Duval, offert par Alexis des éditions du Riez.

- In this words vol.1 de Guilt Pleasure (version simple), offert par votre humble hôtesse, car c'est vraiment un coup de cœur manga de l'année.

- Si ton pêché m'était conté, anthologie de Faërie Legends,(version numérique) + le Webzine,  offert par l'une de mes meilleures amie, Justine Hye aka Maia qui a participé au recueil avec une très jolie nouvelle.

- Départs, l'anthologie HSN, offert par Emma qui m'a très gentiment proposer de me l'envoyer car elle l'avait en double.

- Un poster avec dédicace personnalisée et des marques-page du projet Ayiti, offert par Aurore Windmill aka Adora.

Un grand merci à Alexis, Justine, Emma et Aurore d'avoir répondu à mon appel via les réseaux sociaux pour faire quelque chose de sympa avec ce concours, ça me fait vraiment plaisir !!

Pour participer vous avec 2 possibilités :
(Merci de lire jusqu'au bout avant toutes participations)

1- Les fêtes de Noël approchants, et mon âme d'enfant étant intact, si vous deviez rédiger une lettre au Père Noël, que contiendrait-elle pour que votre noël soit joie et bonheur ?! (ce n'est pas obligé d'être des livres ou des objets, ça peut être un souhait, un espoir... )

2- Selon vous quelle serait la PAL idéale avant les fêtes ?! 

Le concours commence dès maintenant et durera un mois, soit jusqu'au 21 décembre, il est ouvert à la France, la Belgique et la Suisse. 

Pour valider votre participation il vous suffit de répondre à l'une des questions (ou aux deux si le cœur vous en dit) et me l'envoyer accompagner de vos coordonnées postales complètes (même si je l'ai déjà!) ainsi que votre mail à l'adresse mail du blog : tsuki.books[at]gmail.com, précisez pour quel(s) lot(s) vous participer s'il vous plaît.

La politesse est la seule règle de rigueur, je me réserve le droit de refuser toutes participations qui n'y répondra pas !

Les résultats seront annoncés avant noël, mais les lots seront envoyé après, afin d'éviter toutes pertes dues à l'exaltation de cette période. 
Aucune des personnes vous offrants les lots ne sera tenue pour responsable en cas de perte.

Avec ce type de question vous vous doutez qu'il n'y a pas de mauvaises réponses, c'est donc vraiment cadeau non ?! 
N'hésitez pas à partager si vous le souhaitez, ce n'est pas obligatoire mais se sera apprécié ! 

J'attends vos mail avec impatience !! Et encore merci d'être là !!

jeudi 20 novembre 2014

La véritable histoire de noël de Marko Leino






Traduit par : Alexandre André
Prix Public : 14,95€
Éditions : Michel Lafon
Nombre de pages : 288 pages
Date de publication : 13/ 11/ 2014
ISBN : 9782749922317






Au cœur de la Laponie, pays des neiges éternelles, le jeune orphelin Nicolas est recueilli par les habitants de son village. Mais ils sont tous trop pauvres pour pouvoir l’adopter. Le Conseil des Anciens prend alors une décision inédite : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera le jour de Noël.
Avec une étincelle d’espoir et de joie de vivre, Nicolas décide de se consacrer à sa passion : fabriquer des jouets. Le garçon va ainsi raviver l’émerveillement au cœur de cette région glacée. Et pourrait bien être à l’origine d’une des plus belles légendes.

Découvrez Le grand classique de la littérature finlandaise.


Merci à Camille des éditions Michel Lafon pour cette très jolie histoire. 

Je ne m'attendais pas à ce type d'histoire, lorsque j'ai commencé ma lecture. Je m'explique, pour moi un conte de noël est quelque chose de joyeux, avec des rires, de l'amour, quelques petits rebondissements qui changent la vie du héros, une pointe de magie et beaucoup de bonheur. Alors je ne dis pas que l'on ne retrouve pas tout cela dans cette histoire, mais il y a aussi beaucoup de souffrance, de douleur et de chagrin à travers ses pages et ça commence dès le début de l'histoire de Nicolas. Dis comme ça ce n'est pas très engageant je vous l'accorde et j'ai moi-même eu un peu de mal à me dire qu'une histoire de noël puisse prendre cette tournure après à peine une cinquantaine de pages. Mais ça restait néanmoins impossible de ne pas en savoir plus, les pages s'enchaînaient pour nous conter l'histoire d'un jeune garçon qui a travers ses épreuves, ses rencontres et ses joies, deviendra un homme bon, au cœur d'or empli d'amour et de gentillesse, c'est en fait une magnifique histoire qui tend à nous rassurer sur la bonté du genre humain, cette histoire fait naître une étincelle d'espoir. 

J'ai beaucoup aimé la tendresse et la justesse des sentiments présentés dans le roman, ainsi que la réalité de ceux-ci, il est difficile d'imaginer un petit bonhomme de 5 ans que ses parents laisseraient seul, un soir de tempête, mais cela fait parti du conte et force Nicolas à grandir plus vite et à devenir celui qu'il sera des années plus tard. La douleur, la peine mais, aussi la joie et l'amour de ceux qui vous entoure, forgent votre caractère et vous mènent vers le chemin que vous choisirez. 

J'ai trouvé les personnages touchants et attachants, sous la plume de l'auteur ils prennent forme dans notre imagination, l'histoire s'y déroule au fil des pages pour nous conter une histoire merveilleuse où la magie est présente en filigrane tout au long même si elle ne se manifeste pas clairement. 

En conclusion, un très beau conte sur l'origine de Noël en direct du pays du père noël, la Laponie. Des émotions justes, fortes et tendres à la fois, des notes d'humour parcimonieusement ajouté permettent d'alléger des scènes parfois dures, une jolie plume qui nous donne envie d'enchaîner les chapitres pour découvrir la vie du jeune garçon dans ses joies mais aussi ses peines. Je vous conseille de lire ce roman, pour propager la joie et l'espoir que le bonheur tient en peu de chose ! « Plus ils croiront, moins ils douteront. », croire en soi et en les autres serait une direction à prendre pour trouver une dose de bonheur ?! 

dimanche 16 novembre 2014

Mes Acquisitions Hebdo (129)


Bonjour tout le monde,

Il n'y a pas eu de billet la semaine dernière car, je n'avais pas grand chose à vous montrer, ce qui n'est pas le cas cette semaine !
Qu'est-ce que je pourrais bien vous raconter de passionnant sur ces deux dernières semaines ?!
Et bien dimanche dernier je suis allée voir la retransmission en direct d'un grand théâtre de Londres, la comédie musicale "Billy Eliott" et j'ai tout simplement adoré, le jeune danseur qui interprétait Billy pour cette représentation était exceptionnel, tout comme les autres danseurs, chanteurs. Et comme c'était un événement mondial, nous avons eu la chance de voir réunit sur scène les 27 précédents interprètes de Billy, actuellement il y en a 4 qui se partage le rôle car il y a beaucoup de représentations par semaine et qu'il ne s'agirait pas d'achever un garçon de 12 ans :) Bref, j'ai passé un superbe moment !! Prochaine expérience, la retransmission d'un opéra !! J'espère pouvoir aller voir Les contes d'Hoffman, il faut juste que je me décide si j'y vais seule où si je trouve quelqu'un qui accepterait de m'accompagner, c'est toujours plus agréable d'y aller avec une personne pour en discuter à l'entracte et à la fin de la représentation. 
Mardi, nous étions le 11 novembre, mais toutes les boutiques étaient ouvertes et comme l'ennuie se faisait sentir, je suis allée faire un tour à Cultura, j'ai pu admirer le grand livre "Game of thrones, les origines de la saga" où nombres d'illustrateurs y ont mis leur patte dont, Magali Villeneuve, j'étais toute excitée de pouvoir l'admirer, mais j'ai du me résoudre à le reposer, et c'est tellement intelligent de mettre un livre de ce poids à la verticale que... et bien il est tombé et a fait se suicider les livres de GOT... la honte, il faut toujours que je me fasse repérer d'une manière ou d'une autre XD Mais j'ai prouvé que je peux être une libraire hors paire car j'ai tout bien rangé et le monsieur m'a dit merci =P 
Mercredi, journée entre copinautes devenues au fil des semaines, mois et années de réelles amies, midi à manger avec Dawn et Cassi, après-midi à "regarder" des Disney et surtout à papoter avec Cassi et le soir, restaurant pour l'anniversaire de Maia, 10 jours après ledit anniversaire (la demoiselle a un agenda de ministre, difficile de faire autrement). C'était donc une bonne journée !
Jeudi, balade pour trouver des idées de cadeaux pour Noël, en vain... cette année je ne sais pas quoi prendre pour mon entourage et j'ai envie de faire mes courses dans les 15 jours à venir parce qu'après je vais commencer le travail et que je n'ai franchement pas envie de me coltiner la foule des weekend de décembre dans les centres-commerciaux... on se souvient que la foule n'est vraiment pas mon amie...
Vendredi... bloquée à la maison, en effet la veille en revenant de chez le médecin (la blague) je me suis bousiller le dos en tentant de fermer mon portail... mais comme il est tout moisi, qu'il est lourd et que les deux pans ne sont jamais à la même hauteur... il faut bidouiller et là ça été la cata... mais rassurez vous, aujourd'hui ça va un peu mieux.
Samedi... rien qui se rapporte à la blogo mais, j'ai vu les membres de ma famille que je préfère moins 1 donc c'était cool. 
Et au milieu de tout ça je me suis fait plaisir, j'ai acheté des livres, papiers et numériques, un blu-ray, des mangas... bref je suppose que vous n'en pouvez plus de tout ce bla bla (pour les 2 qui ont lu jusqu'ici) passons aux photos ! 

Côté romans/BD/ Artbook :
♠ Frankenstein t.1 Le monstre est vivant de Steve Miles & Bernie Wringhtson. J'aime beaucoup l'histoire de Frankenstein et son monstre, je n'ai jamais lu le roman mais j'apprécie les adaptations cinéma et en BD et celle-ci m'a sauté aux yeux, elle est en noir et blanc et le dessein paraît magnifique ! Je ne suis pas une grande lectrice de BD car le style et la couleur me gène généralement mais là... on verra =) 
♠ Abyssia de Diane Özdamar & Tiphaine Zanutto. Pré-commande aux éditions, je l'ai reçu avec de jolies dédicaces, les illustrations sont sublimes, je suis curieuse de découvrir l'histoire !
♠ Orgueil & Préjugés de Jane Austen. Je ne l'ai encore jamais lu (oui vous pouvez me lapider si le cœur vous en dit) et j'ai craqué pour cette jolie édition.
♠ Moriarty de Anthony Horowitz. C'est plus pour ma moman qui a lu et bien aimé le premier tome, mais comme ledit premier est à moi autant ajouter le second.
♠ La véritable histoire de Noël de Marko Leino. J'en ai déjà lu la moitié, je ne m'attendais pas à ça pour un conte de noël mais j'aime bien !
♠ Tendre veillée de Scarlett Bailey. J'ai envie de romances de Noël, l'année dernière Milady en a sortie 2, mais cette année rien n'est prévu :( (Si vous avez des titres à me conseiller)

Les dédicaces dans Abyssia. 

Côté mangas, blu-ray :
♦ Pandemonium vol.1 de Sho Shibamoto. Il a suffit que je vois qu'il s'agissait d'un GF ki-oon et qu'ils ajoutent que le style s'approchait de la patte Burton, puis un petit regard sur les pages et son avenir était joué, il devait rejoindre ma mangathèque.
♦ Black Butler, character guide, ce diable de majordome et sa troupe VF de Yana Toboso. Ce n'est plus une surprise j'adore la série Black Butler, même si je suis à la bourre dans la lecture des volumes.
♦ Dragon 2, juste parce que cette animation est une tuerie, généralement les suite diminue en qualité mais là pas du tout.
♦ Ludwig Fantasy vol.1 de Kaori Yuki. J'avais adoré la saga Ludwig Revolution et les saga de Kaori Yuki en général (sauf Angel Sanctuary) et donc naturellement, j'ai craqué pour celui-ci.


Hier en allant chercher mon courrier (et manqué de faire une crise cardiaque parce une araignée s'était glissée entre les enveloppes) j'ai découvert avec bonheur la lettre La Dernière Terre, contenant ma carte avec mon numéro d'Arpenteur !! Je suis joie !! 

Côté numérique de ces derniers mois, j'oublie toujours de vous les montrer: 
♠ La dernière concubine de Catt Ford.
♠ Une petite chose de Piper Vaughn & M.J. O'Shea 

♠ Talker t.1 de Amy Lane
♠ Sous couverture de Hayley B. James

♠ Sombre héritage t.3 Princes de sang de Christelle Verhoest
♠ Sombre héritage t.4 Le mystère des origines de Christelle Verhoest 

♠ Sombre héritage t.5 La soif éternelle de Christelle Verhoest
♠ Intégrale Poison, Charme, Beauté de Sarah Pinborough

Je commence à apprécier les e-pub et ne pas me contenter de ma liseuse juste pour certains SP, comme la plupart de MxM ne sortent qu'en numérique et que c'est un genre que j'aime beaucoup, j'ai franchi le pas et c'est quand même plus économique qu'un roman papier, sans compter le gain de place !! :p 

Et voilà pour les dernières semaines ! Les prochaines devraient être calmes, les fêtes approchant, je vais éviter de craquer pour des choses que mon entourage pourrait m'acheter (bah quoi je peux rêver, qu'on me connaisse un peu non ?! *rire hystérique*)

La semaine prochaine, un billet particulier pour les 8 ans du blog !!

Bon dimanche !!

samedi 15 novembre 2014

Brute de Kim Fielding





Traduit par : Emmanuelle Rousseau
Illustration : Paul Richmond
Prix Public : 5,63€
Éditions : Dreamspinner Français
Nombre de pages : 285 pages
ISBN : 978-1-63216-770-5




 
 Brute mène une vie solitaire dans un monde où la magie est omniprésente. Ce qui le définit le mieux serait sans doute ses deux mètres trente de laideur, et son ascendance honteuse. Personne, pas même Brute, ne s’attend donc à ce qu’il puisse être autre chose qu’une main-d’œuvre corvéable. Mais les héros sont de toutes sortes et de toutes tailles, et quand il se retrouve handicapé pour avoir sauvé un prince, la vie de Brute change brusquement. Il est invité à venir travailler au palais de Tellomer afin de devenir le gardien d’un seul et unique prisonnier. La tâche semble facile, mais elle s’avérera être le défi de sa vie.

Les rumeurs prétendent que le prisonnier, Gray Leynham, est un sorcier et un traître. Ce qui est certain, c’est qu’il a passé les dernières années dans une misère à peine imaginable : aveugle, enchaîné, et rendu presque incompréhensible par un bégaiement extrême. Et comme si cela ne suffisait pas, il est assailli par des cauchemars durant lesquels il assiste à la mort de gens vivant à proximité – pire, ses rêves se réalisent.

Tandis que Brute s’habitue à la vie au palais et apprend à connaître Gray, il découvre sa propre valeur, d’abord en tant qu’ami et en tant qu’homme, puis en qualité d’amant. Mais Brute apprend aussi que les héros sont parfois confrontés à des choix difficiles et que faire ce qui lui semble juste peut aussi l’exposer à de grands dangers.

Brute est un homme de 2,30m et de plus de 100kg, il n'est pas beau physiquement, pour gagner sa vie il fait du gros œuvre sur les chantiers, transporte de lourdes charges car selon lui c'est tout ce dont il est capable. Mais sa vie bascule le jour où le Prince du Royaume vient sur son lieu de travail et le traite avec respect et déférence, mais le prince glisse au bord de la falaise et Brute vole a son secours sans réfléchir. Cet accident aura une conséquence physique sur notre héros qui est désormais dans l'incapacité de reprendre son travail sur les « chantiers », mais le Prince lui propose un travail au palais, comme garde d'un prisonnier sorcier et traître... Alors que tout cela semblait plutôt simple, les sentiments s'en mêlent et dévoileront à Brute qu'il a plus de valeur qu'il pouvait le croire. Comme quoi il ne faut jamais se fier aux apparences, un géant laid peut être un homme bon au cœur d'or !!

Je me suis plongée dans cette lecture, parce que Eric avait beaucoup aimé et que j'ai plutôt confiance en son jugement vu le nombre de MxM qu'il peut lire... Et j'avoue que j'ai vraiment beaucoup accroché à cette très belle histoire. J'ai été touché par la personnalité de Brute, il n'attend rien de particulier de la vie, il ne fait que la subir, sans jamais imaginer trouver le bonheur, il se permet juste des instants de plaisir charnel lorsqu'il se rend à la capitale mais, là encore ce n'est jamais que le seul moyen qu'ait Brute pour satisfaire son désir des hommes. Son physique est toujours la cible de raillerie, lorsque ce n'est pas le cas il inspire la peur aux personnes qui le croise, en bref la vie de notre héros n'est vraiment pas facile tous les jours, mais il s'en contente et fait ce qu'il faut pour survivre sans gêner personne autant que faire se peut. La façon qu'il a de se voir et d'appréhender la nature humaine m'a beaucoup touché, j'ai été interpellé par sa douceur, sa fragilité, son besoin de contact humain mais également son étonnement lorsqu'il s'attache à des personnes et que c'est réciproque. J'ai l'impression que je vais souvent me répété, mais j'ai trouvé les réactions de Brute tellement justes et touchantes, on ne peut qu'éprouver une tendresse démesurée pour ce géant.

Il s'agit davantage d'un conte que d'un roman conventionnel, le déroulement est « classique » dans le sens où l'on suit Brute dans son « ancienne » vie, de la découverte de son nouvel environnement à la prise de décisions difficiles qui pourraient aboutir à la fin de cette nouvelle vie qui lui plaît tant, au dénouement final. Je ne souhaite pas trop vous en révéler pour ne pas vous gâcher le découverte de cette histoire qui m'a tant plu. Je ne sais pas comment vous donner envie de le lire, je ne sais pas si beaucoup d'entre vous lisent du MxM, mais cette histoire est si joliment contée, avec un personnage principale tellement attachant, et une morale juste et réaliste, les sentiments sont purs et d'une telle justesse qu'il est difficile d'y être indifférent. Les scènes MxM a proprement parlé sont admirablement bien écrites, tout est suggéré ou du moins les scènes ne sont pas décrites du début à la fin, j'ai bien aimé cet aspect. J'ai aussi beaucoup aimé le sens des émotions de l'auteur, que se soit dramatique, tendre ou humoristique j'ai été embarqué à travers ce flot d'émotions réalistes qui a vraiment eu un écho en moi.

En conclusion, je pense que l'on peut dire qu'il s'agit là d'un coup de cœur, une écriture touchante (oui je sais je vais aller m'acheter un dictionnaire des synonymes) et juste, un personnage principal qui possède une profondeur, une complexité et paradoxalement une simplicité émotionnelle tellement... attendrissante, émouvante, poignante (haha vous voyez que je peux trouver d'autres mots =P ), je pense que mon coup de cœur est principalement pour Brute et son développement sentimental. Je vous conseil vraiment de découvrir ce texte qui a eu un écho phénoménal dans mon cœur et sur ma vision des choses, après tout la nature humaine n'est peut-être pas si empoisonné que cela.

jeudi 6 novembre 2014

Widdershins t.2 Le pacte du mensonge de Ari Marmell





Traduit par : Emilie Gourdet
Illustration : Paolo Barbieri
Prix Public : 15€
Éditions : Lumen
Nombre de pages : 406 pages
Date de publication : 06/ 11 /2014
ISBN : 9782371020245




 Aristocrate hier, voleuse aujourd'hui, suivez Widdershins dans les bas-fonds de la cité de Davillon !

Widdershins est devenue une légende parmi les siens. La voleuse sans peur, aux capacités physiques presque surnaturelles, est désormais la tête brûlée de la guilde des Dénicheurs et – sans le moindre doute – la plus audacieuse de tous. Mais beaucoup la blâment pour les étranges événements qui ont secoué la cité et une ombre descend, toujours plus menaçante, sur Davillon : le nouvel évêque de la ville manigance, un mystérieux noble semble suivre Widdershins partout où elle va, et une créature à glacer le sang hante les rues la nuit...

Toujours accompagné d'Olgun, le dieu espiègle qui met tout son pouvoir à son service, la jeune aristocrate devenue voleuse va devoir affronter la menace qui plane sur la cité, sans tomber entre les griffes de la Garde de Davillon, où elle a pourtant quelques alliés inattendus.

L'intrépide Widdershins est de retour... sous la plume aiguisée d'Ari Marmell, retrouvez les aventures de la plus téméraire des voleuses !


Merci aux éditions Lumen, pour ce second tome addictif et meilleur que le premier, malgré le manque de présence de certains personnages.

Widdershins est désormais propriétaire de la Sorcière désinvolte que lui a légué sa meilleure amie Geneviève, mais depuis que l'Eglise à coupé les liens commerciaux entre Davillon et les autres grandes villes, la fréquentation de l'établissement est moindre et la jeune femme s'ennuie et reprend peu à peu ses anciennes activité pour renflouer les caisses. Robin, la jeune serveuse de la taverne et amie de Shin ne voit pas cela d'un très bon œil et préférerait que la voleuse n'en soit plus une et s'occupe avec elle de la Sorcière comme l'aurait voulu Geneviève, mais la vie de Shins n'est pas destinée à être rangée et calme, malheureusement...
En effet dans les rues de Davillon, règne une nouvelle fois la peur, un être qui semble surnaturel s'attaque aux habitants lorsque la nuit tombe, sorte de croque-mitaine. Et comme par hasard c'est à Shin que les Dénicheurs incombent la tâche d'en apprendre davantage, là est la « récompense » pour ses connaissances sur les démons après son expérience malheureuse 6 mois plus tôt... une nouvelle « enquête » qui, une fois encore changera la vie de notre héroïne, qui devra se montré plus forte que jamais.

La lecture de ce second tome est plus fluide que dans le premier tome, car il n'y a plus ces passages du présent au passé à chaque chapitre, c'est donc plus linéaire et agréable à lire. Même si cette aspect m'avait plu et que j'avais trouvé le procédé intelligent, c'était plus compliqué de suivre d'un chapitre à l'autre, ici pas de soucis, chaque chapitre se suivent et c'est tant mieux car j'aurais été des plus frustrée de ne pas connaître la suite à la fin des chapitres.

Connaissez-vous l'histoire du croque-mitaine ? Une légende qui existe dans toutes les civilisations pour effrayer les enfants la nuit venue, repris de divers façons à travers les contes pour enfants, et une fois encore revu et corrigé dans cette histoire. Mais celui-ci est bien réel et ne laisse pas grand chose de ses victimes. Dans ce nouvel opus des aventures de Widdershins on retrouve la noirceur, la violence et la cruauté que l'on a pu découvrir dans le premier tome, marque de fabrique de l'auteur semble t-il qui n'est pas vraiment pour me déplaire, même si l'auteur nous offre également des passages plus léger, ils se comptent sur les doigts d'une main.

La trame paraît classique, mais est également plus complexe qu'elle ne le laisse paraître au premier abord, à l'instar du premier livre. Les Dieux sont moins « présents », mais l'église elle, a travers les membre du « clergé » de Davillon à une grande importance dans cette intrigue. Même si j'avais apprécié l'univers polythéiste dans Le pacte de la voleuse, je dois dire qu'il ne m'a pas réellement manqué ici, il faut dire que l'on a pas vraiment le temps de se poser la question, tout s'enchaîne très vite, les indices et les rebondissements nous entraînent avec Shins dans les ruelles de Davillon, pour finalement nous laisser pantois quant à la véritable raison de la présence de ce démon. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé l'idée de l'auteur, la façon dont celui-ci revoit le mythe cité plus haut, dont il l'amène et le fait vivre au sein de la cité, comme si cette dernière n'en avait pas assez bavé...

Les personnages sont sensiblement les mêmes, Widdershins, toujours aussi attachante dans son caractère, qui ne lui rend pas toujours service, elle n'a pas que des amis, et bon nombre cherche à la faire tomber et la pousser dans ses retranchements. Mais elle prouve sa force mais aussi sa fragilité, qui est beaucoup plus développée ici, on a constamment envie de la protéger à l'instar des autres personnages, quand elle pleure notre cœur se serre, quand elle a peur on tremble et quand elle rit on a tendance à la suivre, même si ces moments de répits sont de courtes durées. Les événements vont l'amener à en révéler plus qu'elle ne l'aurait pensé.
Olgun, bien entendu, inséparable de Shins, j'ai trouvé que dans ce tome, même s'il fait toujours parti intégrante de l'intrigue servait davantage de prétexte que de réel « personnage » à part entière.
Le major Julien Bouniard, beaucoup moins présent dans ce livre et il m'a cruellement manqué, je vous l'avoue.
Renard Lambert, qui lui au contraire est plus présent et vu la révélation faite à la fin du premier tome ce n'est pas vraiment une surprise. J'aime beaucoup ce personnage mystérieux et plein d'emphase et de finesse, je suis curieuse de découvrir ce qui va bien advenir de lui.
Robin, déjà présente dans le premier opus, elle prend une place plus importante ici, elle est la protégée de Widdershins, jeune fille courageuse et pleine d'espoir elle est la lumière dans cette noirceur quasi constante.
Evrard, un personnage assez détestable mais qui aura son utilité, je ne sais pas si on le reverra mais, il fait parti de ceux que l'on a détester sans vraiment lui en vouloir quoique...

En conclusion, un tome que j'ai trouvé plus fluide et au dessus du premier. Une fois encore je me suis retrouvée emporté dans l'univers de Davillon et les aventures de notre héroïne. L'auteur a encore réussi à me briser le cœur avec la fin du roman qui ne nous donne qu'une envie, connaître la suite. Les personnages restent attachants quitte à le devenir encore plus en ce qui concerne Shins même si ses choix sont parfois discutables mais, c'est ce qui la forge et nous avec. Les émotions sont présentes avec finesse et justesse, la peur, la peine et même la joie, les taquineries et la répartie de Shins sont indispensables à l'histoire pour apporter une touche de légèreté plus que bienvenue à certains passages.
Il semblerait que Widdershins fasse parti de ces héroïnes qui peuvent effleurer le bonheur mais ne jamais en profiter bien longtemps, son destin serait-il si sombre ? Je ne l'espère aucunement, elle est bien entourée et pense qu'un jour, elle trouvera sa place...

mercredi 5 novembre 2014

Une si parfaite comédie de Cora Carmack






Traduit par : Sophie Passant
Prix Public : 14,90€
Éditions : La martinière
Collection : Fiction
Nombre de pages : 300 pages
Date de publication : 09/ 10/ 2014






 "Quand ses parents lui annoncent qu'ils viennent à Philadelphie, Mackenzie panique. S'ils découvrent quel genre de vie elle mène, ils lui couperont les vivres, et finies les libertés de la vie étudiante!


Alors exit le petit copain musicien et les mauvaises fréquentations...Cade, un garçon qu'elle connaît à peine, accepte de tenir pour elle, le temps d'un week-end, le rôle du parfait petit ami.

Seulement Mackenzie n'avait pas imaginé qu'il jouerait si bien l'amoureux transi... Et leur petite comédie pourrait bien l'entraîner plus loin que prévu..."



Souvenez-vous que j'avais bien apprécié la lecture du premier tome « Ce si joli trouble » et bien ce second tome avec pour héros, le meilleur ami de Bliss, Cade, ne fait pas exception, j'ai également passé un moment très agréable avec cette histoire. J'ai même préféré ce second opus et les personnages présentés.

Cade peine a se faire à l'idée que Bliss ait choisi Garrick, pourtant il les côtoie régulièrement et au moment où il pensait pouvoir y faire face, son ancien professeur lui fait une révélation qui remettra en question ses choix. Il décide alors de tourner définitivement la page et de passer à autre chose, pile à ce moment une jeune femme, Max, au look de pin-up tatouée vient vers lui et lui demande de jouer le rôle de son petit-ami devant ses parents... Il n'hésite pas longtemps à accepter et se retrouve embarqué dans une histoire qui le fera effectivement passer à autre chose, chose à laquelle il ne s'attendait absolument pas …

Une fois encore, la lecture s'est faite très rapidement, j'ai été embarqué dans l'histoire dès les premiers chapitres et ai eu du mal à en décrocher. J'avais à ce moment besoin d'une lecture légère, sans prise de tête, et même si le passé de Cade et de Max n'a rien de léger, leur rencontre, leurs échanges, l'évolution de leur relation est juste un régale qui m'a mit le sourire (un peu niais j'avoue) sur les lèvres. Cade avait déjà eu son petit impact sur moi lors de ma lecture de Ce si joli trouble, ses sentiments pour Bliss étaient évident mais, il y avait quelque chose qui clochait là-dedans, un manque d'étincelle (même à sens unique), ici avec Max c'est instantané, la flamme brûle directement entre ces deux là et c'est très prenant, presque envahissant ! Je pense que le look et la personnalité de Max ont fait beaucoup dans mon appréciation du livre, je me retrouve assez facilement en elle, certes pas sur tout les points (je ne sais pas chanter, je n'ai pas (encore) de tatouages et je n'ai jamais fait craquer de batteur pour ma personne) mais sur son caractère (profond) m'a vraiment interpeller.

L'histoire est somme toute banal, une comédie romantique avec une rencontre improbable, un rebondissement qui fait que peut-être ils ne finiront pas ensemble et... le happy-end, je ne vous spoile rien en vous disant cela. On sait à quoi s'attendre lorsque l'on ouvre une romance et c'est bien pour cela qu'on la lit. Ici se sont les personnages et leur personnalité qui fait que la lecture est agréable, la trame est sympathique et drôle et le passé des deux personnages amènent la pointe dramatique qui fait qu'ils sont ainsi et qu'ils se complètent si parfaitement malgré leurs différences.

Cade est le gendre idéal, il aime l'université, ses courts, sa passion est le théâtre, il est gentil (trop peut-être), prévenant, attachant et pour ne rien gâché il est canon, encore que ce dernier point reste à vérifier car on ne peut pas dire que l'on soit submerger par des détails de sa descriptions, il est blond avec les yeux noisettes... ça aide ! Il a été élevé par sa grand-mère, qu'il appel régulièrement et a qui il tient plus que tout.

Max, quant à elle, est une jeune femme blonde, mais qui porte rarement cette couleur, possède plusieurs tatouage dont des oiseaux dans le cou et un arbre sur le torse. Son look est un mélange des genres, de la pin-up à la rockeuse en passant par la punkette. Elle assume parfaitement son style, tant qu'elle est loin de ses parents, quand ceux-là sont dans les parages c'est une autre histoire, exit la fille forte et courageuse, bonjour les cols roulé, les tatouages caché et la petite fille parfaite (sauf côté capillaire). La jeune femme n'ose pas être tel qu'elle est devant ses parents, elle revêt un masque pour leur convenir et répondre à leurs attentes, mais la passion de Max c'est la musique, la chanson et elle compte bien en vivre un jour, ce qui ne convient ni à son père et encore moins à sa mère, leur passé y est pour beaucoup...


En conclusion, un livre que j'ai beaucoup aimé, le style de l'auteur se lit avec facilité, je regrette juste à certains moments, un manque de descriptions mais le caractère des personnages et leur relation est vraiment intense et prenant, une flambé de sentiments et de sensations, d'émotions et d'échanges piquants et drôles. Un moment des plus agréables, si vous avez aimé Ce si joli trouble, les personnages sont plus poussés que dans ce dernier et les touches d'humours parfaitement placés, vous ne serez donc pas déçu par Une si parfaite comédie !  Cora Carmack est une auteur de new adult à suivre sans trop se poser de question ! 

dimanche 2 novembre 2014

Mes Acquisitions Hebdo (128)


Bonjour les mordus !

Une nouvelle semaine s'achève et j'ai quelques petites choses à vous montrer. Tout d'abord mercredi je suis allée voir Emma dans la ville de Boulogne sur mer qui se situe à 1h30 de chez moi (quand tout va bien, mais évidemment, mercredi il tombait des cordes et le brouillards s'est mêlé à la partie bref...), je l'ai donc rejoint en ville et nous sommes allées boire un cappuccino dans un petit café sympa (si si je vous jure qu'il y a ce genre d'endroit à Boulogne XD ). La raison de cette rencontre fort sympathique ? Nous avions organisé un swap sur la thème d'Halloween et je trouvais sympa le fait de se l'échanger IRL puisque j'accompagnais ma moman sur Boulogne et c'était l'occasion de passer du temps ensemble ! Je vais donc vous montrer ce que la demoiselle m'a offert ! 
Et le soir même, après 3h de route grâce à des embouteillages et accident en tout genre, j'ai passé une soirée très sympa avec Maia, on a regardé Les Croods qu'elle n'avait jamais vu et je ne pense pas trop m'avancer en disant qu'elle a beaucoup aimé !
Le lendemain, je me suis rendue à la librairie parce que je cherchais (à la base) une grande enveloppe bulle pour envoyer un présent à une amie chère mais... ces boulets ont réduit le rayon des enveloppes, je n'ai donc pas trouvé, je suis donc bloquée pour envoyé le cadeau et c'est un peu loin pour aller le lui déposer à sa porte XD mais je trouverais un moyen coûte que coûte, je serais juste à la bourre... Je voulais aussi acheter un "truc" pour l'anniversaire (va falloir penser à arrêter de tous naître à la même période d'ailleurs :p )d'une de mes meilleures amies mais une fois encore ces cakes (oui je varie sinon c'est redondant) mettent des choses disponibles sur leur site alors qu'en fait ce n'est pas encore sortie... mais qu'importe j'y retournerais... Et puis comme demain je vais signer ma convention pour que les responsables puissent créer mon dossier et donc mon contrat de travail, j'ai décidé de me faire plaisir, je n'avais pas d'idée précise en tête, j'ai donc flâné et suis revenue avec 3 livres dont un juste pour ma collection parce que je l'ai lu et chroniqué la semaine dernière ^.^ 

Et donc...

Voici le colis que Emma m'a offert, emballé j'ai trouvé la phrase très sympa, je n'y aurais pas pensé (je tourne au ralentis parce que vu le thème c'était plutôt évident non ?!) et une fois ouvert !! Des bonbons, des bonbons, il y avait aussi un paquet de biscuits salés type monster munch, je jure qu'ils sont toujours de ce monde !! Les photos de tout ce que contenait le colis est sur mon profil FB, désolée comme je les ai prise avec mon téléphone, je n'ai pas fait le transfère vers l'ordi mais, je vous montre les livres dans la photo juste en dessous !  

Mon craquage à la librairie:
♠ L'orphelina de Mlle Geraldine t.2 Corsets & complots de Gail Carriger (qui était en toute logique ranger méga loin du tome 1...)
♠ Martyrs t.2 de Olivier Peru. Non je ne justifierais pas le choix de ce livre (c'est la faute de Maia (sans qu'elle le sache, elle vient de finir le tome 1 et a dit que c'était trop trop bien)) alors même si je ne l'ai pas encore lu comme ça j'ai le 2 sous la main si la fin est, comme le dit l'auteur, insoutenable. Et je n'expliquerais pas non plus le rêve étrange (mais très sympa) que j'ai fait la nuit qui a suivi cet achat (elle est pas un peu louche cette phrase ?!)
♠ Protection rapprochée de Jane Seville. Que j'ai déjà eu l'occasion de lire et de chroniquer mais comme j'ai vraiment bien aimé et que c'est un MxM, c'est tout naturellement qu'il rejoint les autres romans du jour dans la section destinée dans ma bibliothèque.

Les livres du Swap:
♦ La fille de la nuit de Laura Gallego Garcia. Celui-ci ce trouvait dans ma wish elle avait donc peu de chance de se tromper, la couverture est vraiment trop jolie.
♦ Cornes de Joe Hill. Il s'agit du livre qui a inspiré l'adaptation cinéma "Horns" avec Daniel Radcliffe sorti récemment. Dans le parchemin accompagnant le colis j'ai appris que l'auteur était en fait le fils de Stephen King, comment ça vous le saviez ?! Comme je n'ai jamais lu de Stephen King, je n'ai vu que quelques adaptations vu que je suis une grande flipette de la life... enfin bref, j'aurais ainsi l'occasion de comparer le film et le livre :) 
♦ La forêt des damnés de Carrie Ryan. Il s'agit du livre favoris de la demoiselle, j'ai toujours été curieuse de ce titre, la couverture étant intriguante et attrayante, voilà qu'il rejoint mes bibliothèque. Si j'ai trop peur et que je dois voir un psy suite à ses lectures j'enverrai la facture à qui de droit, je préviens tout de suite, ne soyez pas étonnés si je devient encore plus barge que je ne le suis déjà !!

En tout cas merci Emma, ce swap m'a fait très plaisir et j'ai beaucoup aimé préparé le colis que je t'ai offert!! 

Et comme ça fait un moment que je voulais tester les éditions Dreamspinner Press France, j'ai craqué hier soir pour ces deux titres : 
♠ Ses deux papas de Ariel Tachna. Je suis sûre que ça va bien me plaire !!
♠ Brute de Kim Fielding. Parce que c'est un livre que Toshokan a adoré et que je lui fais confiance pour découvrir un récit qui me plaira !! 

Voilà pour cette semaine, et vous quels achats/réceptions ?!
Bon dimanche !!

samedi 1 novembre 2014

Bilan de lecture : Octobre 2014


Nouveau mois, nouveau bilan, depuis le temps vous connaissez le topo n'est-ce pas ?
Ce mois-ci j'ai moins lu que le précédent, et en même temps si je lis 35 mangas par moi, je vais finir sur la paille XD 
Et donc...

 (oui je sais le montage est un peu de travers, mauvais calcul des livres et mangas XD)
♦ Kath t.1 Renaissance de Kristoff Valla
♦ Le Squatteur de Céline Mancellon
♦ Une si parfaite comédie de Cora Carmack

♠ Kimi ga koi ni ochiru de Hinako Taganaga
♠ Crimson Spell vol.1 à 5 de Ayane Yamano
♠ Maiden Rose vol. 1 & 2 de Fusanosuke Inariya
♠ Viewfinder vol. 1 à 7 de Ayano Yamane
♠ Yume Musubi Koi Musubi vol.3 de Yaya Sakuragi

Ce qui nous fait 5 livres lu dont une nouvelle et 16 mangas.

Je n'ai pas été déçu par aucune de mes lectures j'ai passé un bon moment avec chacune d'elles ! 
Je garde une préférence pour Le Squatteur et Une si parfaite comédie, que j'ai réellement aimé.
Kath, Protection rapprochée et Cherche jeune femme avisée ont été de jolies découvertes et j'espère que Milady continuera sont incursion dans la romance MxM, parce que même si le public est moins large que pour la romance MxF, elle possède un bon publique fidèle qui ne demande qu'à voir le genre se développer en France !

Côté manga, je n'ai lu que du Yaoi ce mois-ci et se sont principalement des relectures en ce qui concerne les titres de Ayane Yamano, j'aime vraiment son coup de crayon mais, il est vrai que côté scénario si le fond est intéressant, la forme peut paraître assez maladroite pour Viewfinder et son héro qui accumule les violes mais, ça ne l'empêche pas de s'attacher à ses bourreaux... un peu maso sur les bord le Akihito !! Comme quoi avec le temps nos goûts changent, parce que même si j'ai apprécié ma lecture de Viewfinder, j'ai eu plus de mal à retrouver l’engouement que j'ai eu lors de ma découverte. Crimson Spell est plus approfondie (sans jeu de mot douteux), la relation entre les personnages, même si elle débute dans le même style, évolue différemment et le contexte fantastique est très bien trouvé et développé de façon intéressante. Mais j'avoue que j'ai un début de coup de cœur pour Yume Musubi Koi Musubi, j'apprécie vraiment l'histoire et les personnages ainsi que leur relation qui évolue dans le temps, il est vrai que le schéma des yaoi est souvent rapide et peu crédible (un peu comme dans les romances contemporaines) mais, ici les personnages ne se sautent pas dessus même si on débute avec un rêve érotique et un lycéen qui va voir son aîné pour lui dire "j'ai envie de faire de vilaines choses avec toi" ça reste attendrissant et touchant car ça ne va pas plus loin dans ces trois premiers volumes... 

Et donc un total de 4722 pages dont, 3072 pages de mangas et donc 1650 de romans. Je suis assez contente de ce petit bilan, en fait il faudrait que je diminue les mangas pour lire plus de romans, mais j'apprécie assez ces petites pauses faciles et rapides entre mes lectures ! 

Toujours pas de prévisions lectures pour novembre, le rythme risque de se faire encore moindre car je ne devrais pas tarder à prendre mes fonction d'ash ce mois-ci ! 

Et vous votre bilan ?